Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

17 années d'expériences pour vous informer.

M. Borloo a essayé la Mini électrique

Sam 05/09/2009   —   Le président du groupe BMW est venu personnellement montrer l'auto au ministre français.
La Mini électrique et Jean-Louis Borloo

La Mini électrique et Jean-Louis Borloo
Des voitures électriques dans la cour d'un ministère ! Voilà une chose qu'on aimerait voir plus souvent. C'était cette semaine, boulevard St Germain, au ministère de l'écologie, de l'énergie, du développement durable et de la mer. Il ne s'agissait pas de voitures françaises, mais à l'heure où il devient de plus en plus apparent que les futures françaises électriques auront de solides racines japonaises, on peut enterrer tout chauvinisme. Avec d'autant plus d'entrain qu'il s'agissait de la plus sexy des voitures électriques, la Mini. M. Norbert Reithofer, président du directoire du groupe BMW, s'était déplacé lui-même pour montrer la voiture à M. Borloo, et les 2 hommes sont allés l'essayer ensemble. Rien n'a filtrer de ce qu'a pu penser M. Borloo de cette Mini, mais par rapport à une précedente démonstration d'un Kangoo électrique qui ne faisait que 44 kW, avec les 150 kW (204 ch) de la Mini, le ministre a dû passer un bien meilleur moment... Surtout si comme on le dit, le comportement joueur de la Mini de base serait conservé.

La Mini électrique et Jean-Louis Borloo
Mais derrière ces instants d'agrément, une suite matérielle est apparue, qui va être l'arrivée en France de quelques exemplaires de Mini électrique. Il s'agira d'un test similaire à ceux déjà en cours aux Etats-Unis, ou de celui qui se met en place en ce moment à Londres. On ne connait pas encore grand chose sur ce projet, sinon que les voitures ne seront pas vendues, mais louées pour des périodes de quelques mois. Peut-être, à l'image des autres pays, à des particuliers, et probablement uniquement à Paris. C'est la seule chose de certaine, qu'il s'agira d'une opération temporaire, et localisée, mais... En multipliant ces expériences, BMW multiplie les attentes... A Los Angeles, New York, Londres, Berlin et maintenant Paris, il y aura des gens qui auront pris goût à l'usage d'une voiture électrique. Le constructeur aura l'obligation de leur proposer à l'avenir une offre commerciale similaire à ce qu'ils ont connu. Tant mieux.

Rubrique(s) et mot(s)-clé : Mini ; voiture-electrique