Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

Nissan organise déjà le recyclage de ses futures batteries

Ven 23/10/2009   —   Les batteries des futures vieilles voitures électriques ne seront jamais à l'abandon.
Batterie d ela Nissan Leaf
Le devenir des batteries des voitures électriques n'a jamais été un problème. Lourdes et volumineuses, mais souvent avec des métaux rares, il y a toujours quelqu'un pour vouloir les récupérer. On peut trouver des batteries de voiture essence abandonnées de manière peu délicate, mais on a jamais vu les 300 kg (ou plus) de batteries d'une voiture électrique, oubliés sur un trottoir. La question est pourtant régulièrement posée par les détracteurs des voitures électriques (et hybrides). Alors pour tuer le problème dans l'œuf, Nissan y répond aujourd'hui. On sait que ce constructeur ambitionne de devenir le leader mondial de la voiture électrique, avec la Leaf, puis d'autres modèles, il annonce cette semaine un accord avec Sumitomo pour organiser la récupération des batteries usagées. Le groupe Sumitomo est l'une des plus énormes entreprises du Japon. Incroyablement diversifié, le groupe exploite des centrales de production d'électricité au charbon, mais il est aussi le plus grand éleveur de porcs du monde. Avec Nissan, l'engagement s'appelle les 4R.

Batterie d ela Nissan Leaf
Ce qui signifie d'abord Réutiliser. Parce que Nissan estime qu'en fin de vie, ses packs de batterie auront encore une capacité de stockage égale à 70 % de la capacité initiale. Sumitomo pourra exploiter cette facilité pour son propre usage, ou Revendre les batteries qu'il aura récupéré auprès de Nissan en exclusivité. Et s'il trouve un client qui a un besoin particulier, il pourra Refabriquer des packs batteries, en démontant les packs Nissan pour prendre les cellules, et les réassembler dans un bloc à la capacité voulue. Bien sûr, Sumitomo pourra aussi Recycler, soit démonter tout pour récupérer les matières brutes. C'est d'ailleurs probablement ce qu'il fera le plus. Parce que si les 2 entreprises donnent l'exemple des maisons équipées de cellules photovoltaïques sur le toit, avec le besoin de stockage d'électricité, il n'est pas dit que beaucoup de gens auront envie d'acheter des batteries d'occasion. On notera enfin que si le partenariat est annoncé cette semaine, nous n'attendons pas sa première matérialisation avant 2016. Il faut le temps que les voitures électriques Nissan soient effectivement mises sur le marché, et qu'ensuite leurs batteries soient usagées...

Seul effet immédiat : les détracteurs de la voiture électrique ne pourront plus utliser l'argument du devenir incertain des vieille batteries, c'est déjà positif.

Rubrique(s) et mot(s)-clé : Nissan-Electric ; batterie-propulsion-electrique