Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

Turbo S, Porsche fait un choix courageux

Mer 10/02/2010   —   On peut dire adieu à la pédale d'embrayage, on ne la regrettera pas.
Porsche Turbo S
Voici le nouveau monstre de Porsche, la Turbo S. 530 ch et 700 Nm de couple. Une puissance qui lui permet des performances exceptionnelles : 315 km/h en pointe. Mais au-delà de l'accroissement de la puissance, cette nouvelle super Porsche présente une différence énorme par rapport à toutes celles qui l'ont précédées. Elle est qu'une boite de vitesses mécanique n'est plus disponible. C'est déjà le cas sur certaines Ferrari, les boites de vitesses standard, avec pédale d'embrayage, disparaissent. Elles ne sont pas assez performances.

Porsche Turbo S
Les nouvelles transmissions à double embrayage permettent des changements de rapport beaucoup plus rapides, et donc plus efficients. C'est grâce à la transmission à double embrayage et la fonction de pilotage électronique launch control que cette Porsche Turbo S est capable d'accélérer de 0 à 200 km/h en 10,8 s. Une boite mécanique classique demanderait 2 secondes de plus, et la voiture consommerait plus en usage tranquille, parce qu'autre vertu, ces nouvelles transmissions sont programmables. On peut leur donner des lois de changement de rapport qui favorisent la sobriété. Pour cela, aucun Porschiste ne devrait regretter l'embrayage.

Rubrique(s) et mot(s)-clé : Porsche ; technologie ; hautes-performances