Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

Mercedes : une boite auto à 9 vitesses ?

Lun 19/07/2010   —   Il faudra pourtant que le toujours plus s'arrête un jour.
Mercedes

Mercedes est l'un des rares constructeurs haut de gamme qui fabrique lui-même ses boites de vitesses. Il en produit actuellement 3 modèles, l'un avec 5 vitesses, pour les 4 cylindres, une autre transmission à 5 rapports pour les V12, mais sa transmission automatique la plus réputée compte 7 vitesses. On la trouve dans toutes les voitures à 6 et 8 cylindres de la marque à l'étoile (les modèles AMG étant à part).

Révolutionnaire à sa présentation, cette transmission, bien que toujours au top pour le confort d'utilisation qu'elle procure, a été éclipsée par la boite Aisin de la Lexus LS, qui compte pas moins de 8 rapports. ZF a suivi, il a présenté lui aussi une boite automatique à 8 rapports. On la trouve sur la BMW série 7, ou le Range Rover, entre autres.

Mercedes pouvait-il rester sans réagir ? Il faut croire que non, le magazine anglais Autocar annonce le développement d'une nouvelle transmission automatique à 9 rapports.

Même si 9 est supérieur à 7, nous avons un peu de mal à saisir l'intérêt. Il y aurait cependant un avantage en terme de consommation (et d'émissions de CO2), puisque la voiture aurait plus de choix pour rouler en permanence avec la démultiplication la plus efficiente. Mais il faudra que les ingénieurs parviennent à raccourcir le temps de passage des rapports, sinon la voiture sera tout le temps en train de changer de vitesse.

Rubrique(s) et mot(s)-clé : Mercedes ; technologie