Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature

Twitter

Youtube


MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

19 années d'expériences pour vous informer.

Lexus CT200h : le meilleur ne serait pas l'hybride

Jeu 12/08/2010   —   Le constructeur met en avant une caractéristique inattendue.
Lexus CT200hNous avions découvert la Lexus CT200h au dernier salon de Genève, mais derrière la belle carrosserie, le constructeur s'y était révélé plutôt avare quant à sa technique. Ce qui était finalement logique puisque le modèle ne sera disponible qu'à l'automne. Mais voilà que les informations commencent à arriver, et dans son communiqué de presse du 10 août, Lexus met formidablement en avant le guidage des suspensions. Ce qui semble habile. Puisque la mécanique est connue, la CT200h reprenant intégralement le groupe propulseur de la Prius, la différence se fera sur le comportement routier. C'est d'ailleurs là que se trouvait la plus grande marge de progression.

Lexus CT200hLa Prius 3 a des trains roulants mieux dirigés que la Prius 2, mais ses suspensions sont encore très souples, réglées pour le confort, et une conduite de père de famille. Les ingénieurs auraient pu choisir de faire beaucoup plus sportif. C'est ce que Lexus aurait choisi pour sa CT200h. Le constructeur aura énormément travaillé à garantir le maintien perpendiculaire des roues par rapport au sol, en chassant les vibrations et améliorant la rigidité, notamment par une définition ultra-précise des points d'ancrage des suspensions. Lexus explique sans fausse modestie, que son objectif est de devenir leader du segment pour le comportement routier. Cela nous parait très alléchant, mais on attend de vérifier !


Rubrique(s) et mot(s)-clé : Lexus ; voiture-hybride