Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

Un voyage de 25 000 km en Tata Nano

Dim 06/05/2012   —   Le bonheur de la mobilité individuelle.
Tata Nano Adventure India DriveTata Nano Adventure India DriveA 62 ans, M. Thomas Chacko a décidé de s'offrir un beau voyage. Il va faire le tour de son pays en voiture. Ce serait l'affaire d'une journée s'il était luxembourgeois, mais M. Chacko est indien. Il est alors question d'un périple de 25 000 km, qu'il a prévu de parcourir en 80 jours. La moyenne sera faible, mais il s'agit de vacances, et on n'oubliera pas de préciser que le réseau routier indien est de qualité très inégale. Quant à la voiture, M. Chacko a choisi le modèle emblématique de son pays, la Tata Nano. Avec son petit moteur arrière de 38 ch, la Nano n'a rien d'un foudre de guerre, mais avec seulement 600 kg sur la bascule, elle se contente de 4 l/100 km. M. Chacko pourrait ainsi théoriquement parcourir 25 000 km avec seulement 1000 litres d'essence. Les 80 nuits d'hotel lui coûteront nettement plus cher que le carburant...

La Tata Nano se vend moins bien que prévu, mais Tata devrait pourtant parvenir à en écouler plus de 100 000 cette année, et ce voyage, cette démonstration, va prouver une nouvelle fois sa valeur. La Nano est d'ailleurs garantie 4 ans, ce qui est plus que n'importe quelle voiture française. La petite Tata devrait recevoir un moteur diesel, puis une version gaz naturel l'année prochaine pour accroître son succès, tout en réduisant ses émissions de CO2. Parce qu'en Inde comme en Europe, la mobilité individuelle n'a pas fini de faire rêver les gens. Il serait impossible de faire le voyage de M. Chacko avec les transports en commun.

Rubrique(s) et mot(s)-clé : voitures-indiennes ; competition-manifestation