Profiter de tout MoteurNature

Twitter

Youtube


MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

22 années d'expériences pour vous informer.

Cadillac a besoin de l'hybride

Dim 04/11/2012   —   La marque américaine lance sa nouvelle berline ATS.
Cadillac ATSCadillac ATSIl y a un paradoxe entre le fait que Cadillac soit une marque connue de tous, et que ses immatriculations soient si faibles en Europe. La marque américaine présente un nouveau modèle pour tenter de changer cela : l'ATS. Le premier regard est très positif. Face avant originale et expressive, proportions parfaites, chassis à roues arrières motrices tout neuf... Et on a la même bonne impression à l'intérieur. La finition est remarquable pour une américaine, et le combiné d'instruments face au conducteur est bien agencé. Mais les choses se gâtent à l'arrière, avec une habitabilité inférieure à celle d'une BMW série 3 comparable. Le coffre ensuite, est trop petit. Mais à 37 692 € en prix de départ, le principal défaut de la Cadillac ATS est sa motorisation. Si on compare avec la BMW série 3, comme Cadillac le souhaite, il y a chez BMW la 335i qui fait rêver, et la 320d qu'on achète. Mais chez Cadillac, il n'y a que l'équivalent de la 328i. Soit un 4 cylindres essence, 2 litres de 276 ch. Sans critiquer ce moteur, les gens de chez Cadillac doivent savoir que ce n'est pas la 328i qui fait le gros des ventes de la série 3 chez BMW.

Plus embêtant pour la voiture américaine, sa technologie n'est pas tout à fait au niveau de celle de l'allemande, qui affiche une consommation inférieure de plus de 20 %. Et c'est vrai qu'avec une moyenne de 8,6 l/100 km et des rejets de CO2 de 199 g/km, le client Cadillac devra s'acquitter d'un solide malus. On notera pourtant qu'avec la boite auto, la consommation baisse à 8,2 l/100 km, avec des rejets de 191 g/km. C'est mieux, mais cela reste moins des leaders du segment, tous diesels... On imagine alors un système hybride pour relancer Cadillac. Un nouveau coupé sur la base de la Chevrolet Volt sera présenté au salon de Detroit. Il ne faut pas compter le trouver en Europe avant décembre 2013, mais il parait déjà mieux armé que cette berline ATS pour affronter le marché européen.


Rubrique(s) et mot(s)-clé : General-Motors ; essence-diesel