Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

19 années d'expériences pour vous informer.

Que penser d'un projet de voiturette électrique chez Honda ?

Dim 18/11/2012   —   D'abord, pour les japonais.
Honda Micro CommuterHonda vend en Europe des autos et des motos. Pour ces dernières, il propose des modèles aux performances très limitées, pour rentrer dans les cadres juridiques des deux roues conduisibles sans permis (les 50 et les 125). Pour les voitures par contre, Honda n'est pas sur le segment des voiturettes sans permis et autres quadricycles lourds. C'est le segment de la Renault Twizy, et ce petit véhicule obtient un succès certain dans plusieurs pays d'Europe. Voici alors ce qui pourrait être un concurrent du Twizy.

Ce prototype de Micro Commuter s'en distingue avant tout par sa largeur supérieure. Encore qu'à 1,25 m, il reste très compact, ce que confirme sa longueur de 2,50 m. Cet engin est au choix un 1+2 ou un 1+1. Le conducteur est au centre, et il peut accueillir derrière lui 2 petits enfants ou un adulte. Comme la législation l'impose, la puissance est limitée, à 15 kW (20 ch) au Japon. C'est là, et là seul, que ce petit engin sera testé à partir de 2013.

Avec une vitesse maxi de 80 km, et une autonomie de 60 km, ce Micro Commuter semble bien calibré pour ces grands quartiers aux toutes petites rues qu'on trouve dans les mégalopoles nippones. Mais comme le Twizy l'a bien prouvé en France, cela ne va plus si on a le désir de sortir de la ville. Tout est alors question de prix. La future Renault Zoé, et la Smart électrique sont de vraies voitures que le bonus de 7000 € rend très abordable sur le marché hexagonal. Les quadricycles n'ont pas droit à ce gros bonus, et fabriqués en petite série, ils sont chers. Leur situation est difficile. Le Twizy jouit pour le moment d'un bon capital sympathie, mais il n'est pas sûr que cela soit durable, ni que cet Honda en profite aussi.

Il n'est pas non plus établi que le marché soit si important qu'il supporte plusieurs fournisseurs. Nous voyons pourtant une grande qualité à ce prototype Honda. Avec de vraies portières et des vitres latérales, il pourrait séduire les personnes âgées que le Twizy ne peut séduire, avec ses portes qui n'inspirent pas confiance. Rien que pour cela, cet engin mérite d'avoir sa chance. Et c'est précisément au Japon qu'il y a le plus grand nombre de conducteurs âgés. Honda a presque de la chance, c'est son marché national qui promet d'être le plus réceptif pour son nouveau véhicule. Si le succès n'est pas au rendez-vous, il sera inutile d'espérer jamais trouver une version de série de ce prototype en Europe, ou ailleurs dans le monde.

Rubrique(s) et mot(s)-clé : Honda ; vehicule_electrique ; voiturette-VSP