Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

François Hollande a visité l'usine de batteries LMP de Vincent Bolloré

Sam 21/09/2013   —   Parce que les politiciens sont savants.
Hollande avec BolloréIl ne doit pas y avoir beaucoup de français pour ignorer que Vincent Bolloré est un ami de Nicolas Sarkozy. Mais lors de sa visite de l'usine bretonne de M. Bolloré, le président de la république s'est montré fort chaleureux avec son hôte, plaisantant, et le couvrant d'éloges. « L'avenir de la voiture électrique est ici... Ce qui se joue ici, c'est l'avenir de l'industrie automobile... Vous créez ici la France de demain... » Mais, c'est connu : pour tenir de beaux discours, François Hollande a toujours été fort. Il faut hélas redescendre sur terre, car la réalité n'est pas aussi idyllique. Le président peut certes dire que « ... nous sommes leaders... », mais ce n'est pas vrai. Il s'est vendu plus de voitures particulières électriques en Allemagne qu'en France le mois dernier, et si on regarde la proportion des voitures électriques dans le total des immatriculations, elle est plus élevée en Norvège, aux Etats-Unis, aux Pays-Bas ou encore au Japon.

Mais il est vrai que la France possède un certain leadership technologique dans les batteries. Les lithium-ion de Saft sont parmi les meilleures du monde. Elles équipent la voiture de sport Exagon Furtiv e-GT, et elles sont tellement bonnes que Saft les vend à Bosch, le grand équipementier allemand. Les batteries Llithium-Metal-Polymère de M. Bolloré par contre, aucun équipementier n'en achète, et pas plus de constructeur automobile.

Le président de la république en a pourtant dit beaucoup de bien, comme Arnaud Montebourg avant lui. C'est d'ailleurs un fait troublant, que toutes les personnes qui disent du bien des batteries LMP semblent être des politiciens... Idem les clients. La technologie Bolloré se vend mieux aux municipalités qu'aux particuliers. En cause, leur température de fonctionnement élevée, qui implique une forte auto-décharge. Débranchée, une Bluecar chargée à bloc se décharge complètement en moins de 3 jours !

Ce n'est pas pratique, mais la Bluecar conserve une caractéristique avantageuse puisqu'elle a une autonomie supérieure à la Renault Zoé. Le fait est vrai, mais les données brutes sont trompeuses. La Bluecar est une 2 portes rustique, sans aucun équipement de sécurité (ni ABS, ni ESP) avec un petit moteur de 50 kW. La Zoé est une 4 portes bien équipée, qui a reçu 5 étoiles aux tests EuroNCAP, elle a un moteur de 65 kW et un chargeur plus de 10 fois plus performant (43 kW maxi contre 3,7 kW). Tout ceci fait que la Zoé fait 348 kg de plus que la Bluecar. La différence est là. Si la Bluecar avait le moteur le plus puissant, les équipements de confort et de sécurité de la Zoé, son autonomie ne serait pas supérieure. Mais cela, un homme politique ne peut pas le savoir.

Laurent J. Masson


Rubrique(s) et mot(s)-clé : Bollore-Bluecar ; batterie-propulsion-electrique