Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

Subaru Outback, en progrès malgré tout

Dim 20/04/2014   —   Evolution sans révolution.
Subaru Outback Ce n'est jamais simple de réduire la consommation d'une voiture. On peut certes développer des groupes propulseurs hybrides, de nouveaux moteurs plus efficients, mais c'est un processus long et coûteux. Est-il possible d'être efficace sans faire de grands changements ? Subaru prouve que oui avec sa nouvelle Outback qui vient d'être présenté au salon de New York.

L'Outback a 20 ans, et c'est la cinquième génération du modèle. La voiture est nouvelle, avec un design rafraichi, mais toujours bien dans la lignée. Côté mécanique, les changements sont peu nombreux, puisqu'on retrouve le 4 cylindres 2,5 L avec une boite automatique à variation continue. La puissance du moteur est très légèrement accrue, de 173 à 175 ch, car Subaru a recalibré toute son électronique pour en optimiser le fonctionnement. La boite aussi a été revue pour diminuer les pertes par friction, et le constructeur d'ajouter une assistance de direction électrique, moins énergivore, et des petits volets mobiles derrière la grille de calandre pour un aérodynamisme actif.

D'après les chiffres officiels américains, la Subaru Outback est ainsi devenue 7 % plus sobre, mais sa consommation reste très élevée selon les standards français. Le modèle sera encore vendu avec un gros malus, et Subaru deviendra donc une marque de plus en plus confidentielle sur le marché hexagonal.

Rubrique(s) et mot(s)-clé : Subaru ; essence-diesel