Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF

Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

17 années d'expériences pour vous informer.

De Nissan à... Aston Martin

Mer 03/09/2014   —   Le parcours étonnant d'Andy Palmer.
Andrew PalmerPour tous les journalistes auto, et même une partie du grand public, Andrew Palmer n'est pas un inconnu. Quand il y avait une conférence de presse Nissan sur un salon international, c'était presque toujours lui qui la donnait. On aura aussi lu ses interviews dans plusieurs magazines, car Andrew (on dit souvent Andy) Palmer, n'était pas qu'un porte-parole. Il était décisionnaire. C'était lui l'architecte produit. Le programme voitures électriques était dans ses mains, de même depuis peu la marque Infiniti, et il ne rendait de comptes à personne d'autre que Carlos Ghosn. Nous avions même lu une fois qu'il pourrait lui succéder. On ne peut alors qu'être immensément surpris de le voir brutalement quitter Nissan, une multinationale en croissance, pour prendre la tête d'une PME au nom prestigieux, mais à l'avenir toujours nuageux : Aston Martin.

Nous ne serions pas surpris que M. Palmer sache quelque chose que le monde ne sait pas encore, par exemple que Mercedes va racheter Aston Martin, mais dans tous les cas, Nissan doit s'interroger. C'est un échec pour la marque japonaise de n'avoir pas su retenir un homme comme M. Palmer. D'un point de vue écologique, on peut aussi déplorer l'abandon du leadership de la voiture zéro émission, pour les GT très énergivores, mais il est vrai qu'il est difficile de résister au bruit envoûtant d'une Vantage V12...

Rubrique(s) et mot(s)-clé : autres-marques-artisans ; industrie-production







Dernières actualités de l'écologie automobile :


23-02-2019 — Volvo présente ses hybrides light — Après les hybrides rechargeables.

23-02-2019 — Formentor : la première Cupra originale est hybride rechargeable — Sous la forme d'un concept.

22-02-2019 — La 508 hybride par Peugeot Sport — Le lion fait saliver.

22-02-2019 — 500 taxis Toyota à hydrogène de plus à Paris — Quand Paris devient leader.

21-02-2019 — L'énorme challenge de la réduction des émissions des poids lourds — En Europe.

20-02-2019 — Avec l'Ami One, Citroën rend un drôle d'hommage à son créateur — Où est le progrès ?

19-02-2019 — Avec son Kuga Flexifuel, Ford relance l'E85 en France — Moins cher et moins polluant.

17-02-2019 — Mercedes cède à la mode des écrans tactiles géants — Pour le meilleur et pour le pire.

16-02-2019 — Les motards, ces voyous du réchauffement climatique — Statistiques 2018.

15-02-2019 — Un premier chargeur DBT Ultra sur la voirie en France — A Montrouge.

15-02-2019 — Macron annonce la construction de 2 usines de batteries — Pour doper l'électrique.

14-02-2019 — Rétromobile, un succès qui fait plaisir — Et réfléchir.

14-02-2019 — Taxe carbone : matraquer les pauvres plutôt que les riches — 86 députés anti-peuple.

14-02-2019 — La Honda électrique : son tableau de bord — Premier cliché officiel.