Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

L'Acciona, première électrique du Dakar est disqualifiée

Jeu 08/01/2015   —   Une aventure qui a tournée court.
Buggy électrique AccionaBuggy électrique AccionaIl y avait déjà eu l'Oscar Eo, il y a 3 ans, mais en sus de ses 500 kg de batteries, elle avait un moteur V6 essence pour fournir du courant en permanence. Un team espagnol sponsorisé par Acciona, un leader des énergies renouvelables, tente de faire plus fort : avec une pure voiture électrique, sur batteries. L'auto a pris le départ comme les autres, et la première journée de course s'est déroulée sans anicroche. Il reste que comme on s'y attendait, les performances ne sont pas glorieuses. La voiture électrique Acconia est arrivée 130ème sur 135 lors de la première étape (notre illustration), en mettant plus du double du temps réalisé par le meilleur. On dira bien sûr que l'important est de participer, et on se félicite qu'il y ait une voiture électrique au Dakar. Avec quelques 1600 kg de batteries, c'était sûr que l'électrique ne pouvait pas concurrencer les voitures essence. Mais on pensait pourtant qu'elle terminerait l'épreuve, et c'est raté.

Lors de la seconde journée, la voiture électrique Acconia a été trop lente, et elle s'est présentée en retard à un contrôle. La voiture a parcouru l'épreuve WP1 dans un temps supérieur au maximum prévu par les organisateurs (12h03). On ne connait la raison de cette lenteur, mais on connait hélas la sanction applicable dans ce cas, et c'est la disqualification. Sans appel.
Pour la forme, la voiture a parcouru malgré tout la troisième étape, et il semblerait que les pilotes tentent de continuer officieusement (sans passer par les épreuves spéciales), mais n'ayant plus accès au paddock, et ne pouvant plus bénéficier d'aucune des infrastructures du rallye, c'est de la ballade au petit bonheur qui ne sert plus à rien.

Rubrique(s) et mot(s)-clé : autres-marques-artisans ; competition-manifestation ; voiture-electrique