Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

Le Mans marque le retour d'Alpine

Dim 14/06/2015   —   Une super sportive écolo ?
Alpine concept Le MansAlpine concept Le MansCette édition 2015 des 24 Heures du Mans est superbe avec un duel d'une rare intensité entre Audi et Porsche, mais en marge de la course, on y aura aussi vu la renaissance d'une ancienne marque française : Alpine. 20 ans après une disparition que beaucoup avaient cru définitive, Alpine va renaitre, et ce prototype exposé sur un stand du circuit sarthois est une très bonne indication de la future voiture de série. Dont on commencera par dire qu'elle revient de loin. Renault s'était en effet toujours refusé à relancer Alpine tout seul, et s'il avait trouvé un partenaire, Caterham, celui-ci s'est retiré. Le projet aurait pu être arrêté à ce moment.

Il a finalement continué, et il aboutira dans quelques mois, avec une auto dont on a maintenant une idée du design, mais dont on s'interroge encore sur la définition. Qu'on nous permette de rappeler que la berlinette originale était, une super-sportive, tout le monde le sait, mais aussi une auto ultra sobre, ce qu'on sait beaucoup moins. Bien sûr, c'est difficile à voir aujourd'hui, quand toutes les Alpine ont été modifiées pour recevoir 2 carburateurs double corps, des pneus larges, et même aussi souvent un rapport de pont raccourci. Mais l'Alpine d'origine de Jean Rédélé, avec le petit 4 cylindres surmonté d'un carburateur simple corps et les pneus étroits, était une auto de moins de 600 kg qui ne consommait que 5 l/100 km.

Pour aller vite ou consommer peu, c'est toujours avec le moins de poids qu'on y arrive le mieux. Les dirigeants d'Alpine mettront assurément en avant les performances de cette nouvelle génération, mais il serait potentiellement intéressant qu'ils évoquent aussi l'efficacité énergétique. Est-ce possible ? Y pensent-ils ?

Rubrique(s) et mot(s)-clé : Renault ; hautes-performances