Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature

Twitter

Youtube


MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

19 années d'expériences pour vous informer.

Le nouveau maire de Londres veut un péage contre la pollution

Jeu 19/05/2016   —   Autre pays, autres idées.
Sadiq KhanLondres se distingue déjà en ayant un péage urbain pour limiter le traffic et la pollution atmosphérique, mais le nouveau maire de Londres, Sadiq Khan, le juge insuffisament efficace. Il propose donc de plus que doubler la zone où les automoblistes doivent s'acquitter un péage, avant de pouvoir y pénétrer. Ce n'est pas vraiment une surprise, un projet similaire était déjà sur le bureau de l'ancien maire, qui y avait pourtant renoncé. Mais ce n'est pas tout, puisqu'en sus du péage urbain, que doivent payer tous les automobilistes (sauf ceux qui roulent en électrique, en Prius, et en quelques autres modèles très sobres), il y a le projet d'ajouter un échelon supplémentaire pour lutter contre la pollution de l'air. Concrètement, cela consisterait à environ doubler le péage urbain pour les voitures les plus polluantes. On pense aux vieux diesels, mais aucun détail technique n'a encore été révélé, le projet étant encore au stade de l'étude.

On comparera avec Paris, qui veut interdire la circulation des vieilles voitures, et Berlin qui l'a déjà fait. Londres propose la sélection par l'argent, il n'est pas sûr que ce soit mieux.


Rubrique(s) et mot(s)-clé : hors-constructeur ; politique-transport_Europe