Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

17 années d'expériences pour vous informer.

Toutes les Mini électriques : pas pour tout de suite

Ven 15/12/2017   —   La technologie ne le permet pas encore.
MiniPlusieurs médias ont récemment annoncé que la marque Mini envisagerait de devenir totalement électrique, c'est à dire de ne plus vendre que des voitures à propulsion électrique. Nous pouvons écrire avec certitude que cette annonce est très prématurée. Pour deux raisons. La première concerne le prix de la technologie. Le prix des batteries baisse régulièrement, mais elles restent encore très onéreuses. Même pour Mini qui se veut une marque premium, avec les tarifs qui vont avec, une motorisation électrique imposerait un prix de base au-delà de 25 000 €. Ou 33 % d'augmentation, et comment ne pas imaginer que cela entrainerait la perte de nombreux clients ?

Ces clients, enfin, en dépit de l'image de la Mini comme celle d'une voiture urbaine, pour nombre d'entre eux, sont de gros rouleurs. Dans les petites annonces, il n'est pas rare de voir des Mini de 5 ans qui ont passé la barre des 100 000 km. On retrouve là aussi l'image de voiture premium, avec laquelle les automobilistes partent en vacances plusieurs fois par an. Et considérant que la Mini est trop petite pour pouvoir jamais accueillir une grosse batterie, sans oublier l'état embryonnaire, pas du tout haut de gamme, des infrastructures de recharge, on peut se montrer confiant sur le fait que les Mini resteront disponibles encore lontemps avec un moteur essence.

Rubrique(s) et mot(s)-clé : Mini ; voiture-electrique