Profiter de tout MoteurNature





MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

16 années d'expériences pour vous informer.

Essai Nissan e-Pedal, comment cela marche

Mar 06/02/2018   —   Une particularité de la Leaf expliquée.
Nissan e-PedalA l'occasion de notre essai de la Nissan Leaf (compte-rendu en ligne très bientôt), nous avons découvert une technologie inédite sur une voiture de grande série, son nom est e-Pedal. Pour son caractère novateur, e-Pedal mérite un article à part. C'est un nouveau nom que Nissan a imaginé pour la pédale d'accélérateur, et il le fallait puisqu'on a doté cette commande d'une fonctionnalité dont elle est normalement dépourvue : le freinage. Mais pas récupération d'énergie au freinage, il faut penser ici au freinage classique, avec l'allumage des feux stop déclenché par la décélération elle -même, et non la pression d'une pédale.

La regénération de l'énergie perdue au freinage, c'est une chose permise par la propulsion électrique. Quand le moteur ne sert à pas à donner sa force motrice à l'auto, on peut en effet le faire tourner en sens inverse, il devient alors générateur électrique, et simultanément, puisqu'il est toujours connecté à la transmission, il agit aussi pour ralentir le véhicule. La BMW i3, par exemple, est connue pour sa regénération agressive. Dès qu'on lève le pied de l'accélérateur, la voiture ralentit vivement. Le système e-Pedal de Nissan va plus loin que cela, puisqu'il commande ausi le système de freinage classique.

Si on cherche quelque chose de comparable, il faut regarder du côté des systèmes de conduite pour les personnes qui ont perdu l'usage de leurs membres inférieurs. Aujourd'hui, la plupart de ces systèmes, adaptables aux voitures à boite automatique, comprennent un accélérateur circulaire sur le volant, avec une manette de frein sous le volant. Mais il existe encore aussi des systèmes plus simples, avec un levier unique qu'on pousse vers l'avant pour accélérer, et qu'on tire vers soi pour freiner. L'e-Pedal a un fonctionnement assez proche, à ceci près qu'il fonctionne au pied, avec une commande d'accélérateur classique. On peut d'ailleurs désactiver le système, et la Leaf se conduit alors comme une automatique ordinaire, avec encore plus de douceur, puisqu'il n'y a jamais de changement de rapport (il n'y en a qu'un seul, c'est possible avec une électrique).

Mais tout change dès qu'on enclenche l'e-Pedal, par un bouton sur la console centrale, et ce changement est immédiat. La Nissan Leaf fonctionne au démarrage comme une voiture automatique classique, c'est-à-dire qu'à l'arrêt en Drive, il faut avoir le pied sur le frein, sinon l'auto avance doucement. Mais que le conducteur active l'e-Pedal, et il peut lever son pied de la pédale de frein. Peu importe que la voiture soit sur le plat ou dans une pente, la voiture ne bougera pas. Et si on enclenche l'e-Pedal quand la voiture roule, l'accélérateur réagit immédiatement, en devenant un peu plus dur. Il faut appuyer un peu plus fort sur l'accélérateur pour maintenir la vitesse qu'on avait avant d'activer le système. La combinaison du freinage classique et de la regénération permet aussi de garantir une réponse à la pédale constante, par exemple par grand froid, où la regénération est quasi impossible puisque une batterie froide ne saurait recevoir le courant fort transmis par le moteur. L'action du système de freinage classique est aussi appréciable lorsque l'adhérence est précaire, pour ajouter la sécurité d'un freinage aux 4 roues, et non aux seules 2 roues motrices.
Nissan e-PedalSur la route enfin, l'e-Pedal est globalement positif. On enfonce la pédale pour accélérer, et on lève le pied pour s'arrêter. Il faut assurément voir cela comme un progrès. Comme entre boite mécanique et boite automatique, où on passe de trois à deux pédales, on passe ici de deux à une, la conduite est donc le plus souvent plus facile. Alors, le plus souvent, mais pas tout le temps. Le freinage est déjà difficile à régler sur une voiture électrique, puisqu'il combine l'action de 2 systèmes. Le freinage à friction conventionnel, et le freinage par regénération. Il s'ajoute ici la fonction d'accélération, et c'est parfois un peu beaucoup pour une commande unique. Moduler un freinage, adoucir un ralentissement, n'est pas toujours facile avec l'e-Pedal, et en conduite urbaine, nous avons été heureux de pouvoir désactiver ce système.

On sait aussi qu'il y a des prototypes sans volant ni pédales, où direction, freinage et accélération sont commandés par un seul joystick, mais personne n'imagine qu'ils seront jamais mis en série. Car si le but est de simplifier, cela devient au contraire complexe, si on multiplie les fonctions d'une commande unique.

La technologie e-Pedal est néanmoins très prometteuse, et nous sommes impatients de la tester... Sur une voiture essence. Pour éviter les à-coups, une voiture avec transmission à variation continue serait particulièrement indiquée. Ce fut donc une surprise, mais c'est un fait. La technologie e-Pedal est lancée sur une électrique, mais elle est parfaitement transposable sur n'importe quelle voiture à transmission automatique.


Laurent J. Masson


Rubrique(s) et mot(s)-clé : Nissan-Electric ; batterie-propulsion-electrique ; voiture-electrique



Dernières actualités de l'écologie automobile :


11-12-2018 — Duster & Kadjar : Renault poursuit le déploiement de son 1300 turbo-essence — SUVs raisonnables.

11-12-2018 — Carlos Ghosn innocent, Nissan seul coupable ? — Chose possible.

10-12-2018 — Skoda Scala : la conformiste — Une Golf avec du plus et du moins.

09-12-2018 — Les Gilets Jaunes proclament avant tout leur amour de l'automobile — Retrait de la loi mobilités !

08-12-2018 — Cousine du 2008, l'Opel Mokka aussi sera électrifiée — N°2, N°3 ou N°4 ?

07-12-2018 — L'héritage Marchionne : la Fiat Panda déclassée au plus bas niveau — Hélas sans surprise.

06-12-2018 — Hyundai Kona & Kia Niro électriques, correction après erreur — Pas si grave.

05-12-2018 — #GiletsJaunes : après s'être fait arnaqué 2 fois, la carte grise à prix unique — Et les imports plus faciles.

04-12-2018 — Skyactiv-X : quand Mazda double Mercedes — Nouvelle Mazda 3.

02-12-2018 — Volkswagen approuve un gazole coupé bio à 33 % — R33 BlueDiesel.

01-12-2018 — e-tron GT Concept : Audi s'abstient encore de concurrencer Tesla — Mais va concurrencer Porsche ?

30-11-2018 — Free2Move : PSA se lance dans l'autopartage à Paris — Avec d'emblée 550 voitures.

30-11-2018 — Kia Soul EV : avec batterie de 64 kWh — Toujours aussi typé.

29-11-2018 — La Nissan Leaf homologuée pour le V2G en Allemagne — Une première.

Rechercher sur ce site

Recherche personnalisée