Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF

Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

17 années d'expériences pour vous informer.

Salon de l'auto de Riga en Lettonie

Lun 09/04/2018   —   Les électriques bien présentes.
Nissan Leaf au salon de l'auto de RigaNissan Leaf au salon de l'auto de RigaC'est un petit salon par rapport aux gigantesques shows que sont les salons de Paris ou Francfort, mais quand certains se plaignent de la cherté des salons, celui de Riga montre peut-être l'avenir. C'est la plus grande manifestation automobile dans les pays baltes, elle dure 3 jours (pas de journée presse ni professionnels) et le ticket d'entrée coûte 7 €. Les stands sont évidemment moins sophistiqués, et les voitures exposées ne sont pas électrifiées (si une auto a des sièges électriques, les visiteurs ne peuvent les règler). La grande nouveauté écolo était la Nissan Leaf II, nous avons noté qu'elle était chaussée de Nexen Winguard (la majorité des lettons roulent en pneus hiver toute l'année), et côté disponibilité, on nous a dit qu'une voiture commandée le jour de notre visite (samedi 7 avril), serait livrée au plus tôt au mois d'août, au plus tard en octobre. Les tarifs sont les mêmes qu'en France (de 33 900 € la Visia, à 38 900 € la Tekna).
Volkswagen eGolf au salon de l'auto de RigaSmart Fortwo au salon de l'auto de RigaNous avons cherché en vain la Zoé sur le stand Renault, mais elle n'est toujours pas vendue en ce pays... On peut par contre toujours compter sur les allemands pour occuper le terrain... BMW n'était pas présent, et si Volkswagen n'exposait d'électrique sur son stand, il y avait à côté un stand avec une E-Golf et une E-Up. Nous vîmes aussi presqu'avec surprise, une Mercedes classe B électrique, un modèle par ailleurs quasiment tombé dans l'oubli... Et si la Smart électrique n'était pas là, c'est parce que ces petites autos ne trouvent pas de clients dans les pays nordiques. Les automobilistes y préfèrent les voitures d'une certaine taille, et aussi un certain classicisme. Renault vend ainsi en Lettonie une Megane GrandCoupé à carrosserie 3 volumes qu'on ne connait plus en France. Il y avait tout de même des Smart dans le hall dédié aux voitures customisées, mais uniquement pour leur aspect ludique. N'empêche que les cornes lui vont bien, non ?
Mercedes classe B électrique au salon de l'auto de RigaLamborghini Urus au salon de l'auto de RigaUne autre surprise, même si elle n'a rien d'écologique, fut de découvrir un stand Lamborghini. Avec le nouvel Urus, présenté le mois dernier à Genève. On se souviendra qu'il n'y avait pas de stand Lamborghini au dernier salon de Paris... L'Urus était cependant la seule voiture exposée. Dans ces pays où il y a de la neige plusieurs mois par an, les voitures basses ne sont guère appréciées. Audi et Seat étaient aussi au rayon des absents, mais tous les français pourront se réjouir que le plus grand était celui de... Citroën. Tant mieux, car les voitures françaises souffrent encore d'un déficit d'image dans les pays baltes, où les automobilistes se sont longtemps satisfaits des vieilles occasions du marché allemand. Les voitures françaises n'y ont jamais été les plus reluisantes...
Stand Citroen au salon de l'auto de RigaHotesses au salon de l'auto de RigaPar rapport au dernier salon de Genève, on remarquait à Riga des hôtesses dans un rôle traditionnel d'hôtesse, c'est à dire qu'elles n'avaient reçu aucune formation produit. Leur tâche se limitait alors à donner des prospectus. On soulignera enfin le grand stand Neste, dont les stations service se retrouvent dans tous les pays nordiques, et qui faisait là la promotion de son carburant ProDiesel. Ce gazole est grand froid, il reste liquide jusqu'à -37°, et possède un excellent indice de cétane de 55 (le gazole courant est à 51), alors qu'il rejette 20 % de CO2 en moins grâce à la même proportion de biogazole, lequel est issu de l'industrie du bois finlandaise. En Lettonie, il coûte 7 centimes de plus par litre. Pour rejeter moins de CO2 avec un processus certifié renouvelable, et sans impact sur l'agriculture alimentaire, c'est très valable.
Stand Neste au salon de l'auto de Riga

Rubrique(s) et mot(s)-clé : toutes-les-marques ; salon-automobile







Dernières actualités de l'écologie automobile :


24-03-2019 — La Tesla Model Y à partir de 56 000 € — Toujours sans concurrence, mais...

23-03-2019 — Porsche Cayenne Coupé : les clients vont-ils hésiter ? — Face à la Taycan.

22-03-2019 — MAN e-TGE, cher fourgon électrique — Intérêt limité.

22-03-2019 — Recharge bidirectionnelle des électriques : quand la France bloque le progrès — Renault va à l'étranger.

21-03-2019 — Lave-glace : une amélioration de Skoda — Pratique.

21-03-2019 — Des moteurs Suzuki sous des capots Toyota — Et des Suzuki made by Toyota.

20-03-2019 — Comment Fisker entend battre Tesla et Polestar — Avec un SUV à 40 000 $.

19-03-2019 — Le Ford S-Max EcoBlue diesel plait à la police allemande — Satisfaire les besoins avant tout.

18-03-2019 — DeVinci DB718, le roadster électrique français — Fabriqué dans le Tarn.

17-03-2019 — Volvo va baisser la qualité de ses voitures — Et les prix aussi ?

16-03-2019 — Tesla Model Y crossover sans surprise — Mais pas sans intérêt.

15-03-2019 — Aramco invente une technologie qui stocke le CO2 dans l'auto — Au lieu de le rejeter à l'échappement.

14-03-2019 — Avec l'hydrogène, Toyota vise la lune — Toujours plus loin !

14-03-2019 — NewMotion, réseau de 100 000 bornes de recharge en Europe — Le leader qui s'affirme.