Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF

Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

17 années d'expériences pour vous informer.

Camion Toyota à hydrogène, déjà à maturité

Ven 03/08/2018   —   La seconde génération.
Seconde génération du poids lourd à hydrogène de ToyotaIl s'est passé à peine 15 mois. C'était au printemps 2017 que Toyota présentait la première génération de son semi-remorque à pile à combustible alimentée par de l'hydrogène. En voici une seconde génération, améliorée en tout, et notamment avec une autonomie accrue de 50 %.
Seconde génération du poids lourd à hydrogène de ToyotaToyota aura en effet très intelligemment brûlé les étapes, en partant d'un poids lourd existant. C'est très difficile sur une automobile particulière, mais sur un poids lourd, qui doit loger à la base un énorme moteur diesel, une volumineuse boite de plus de 10 vitesses, et un réservoir d'au moins 500 litres, il y a tout l'espace nécessaire pour installer une chaine traction électrique avec pile à combustible, et des réservoirs d'hydrogène. Ce moteur électrique est le même que sur la première génération du Project Portal, il donne une puissance de 500 kW, avec quelques 1800 Nm de couple.
Seconde génération du poids lourd à hydrogène de ToyotaLe meilleur est que si ce poids lourd est zéro émission, puisqu'il ne rejette que de la vapeur d'eau, il ne surprendra aucun chauffeur, puisque l'habitacle est en tout point identique à celui d'un PL diesel. La différence est dans l'autonomie, qui bien qu'accrue, n'est encore que de 500 km. Mais on fait le plein en 10/15 minutes, ce qui ne serait pas possible avec un modèle électrique sur batterie... Enfin, prévu pour la longue distance, ce Project Portal 2.0, puisque c'est son nom, est un vrai PL, avec une couchette standard. Quelques unités seront mis en service cet automne, il en faudrait des milliers.


Rubrique(s) et mot(s)-clé : Toyota ; poids-lourds-utilitaires ; vehicule_pile-a-combustible







Dernières actualités de l'écologie automobile :


24-05-2019 — La Skoda Superb iV hybride rechargeable arrive enfin — Sans surprise.

24-05-2019 — Skoda Citigo iV électrique : 265 km d'autonomie à moins de 20 000 € — L'électrique pour tous.

23-05-2019 — Audi Q5 55 TFSI e quattro hybride rechargeable — Conventionnel.

22-05-2019 — La Honda e électrique accessible à la réservation — Seulement 800 €.

21-05-2019 — Ionity choisit Tritium : l'Europe finance des bornes de recharge achetées à l'Australie — Tant pis pour les européens.

20-05-2019 — Caen, aéroport leader du renouvelable — Que font les autres ?

20-05-2019 — Delphi fait un grand pas pour dépolluer le moteur essence — Toujours progresser.

19-05-2019 — Renault EZ-POD : à priori pas pour la route — Mais Roissy en a besoin.

18-05-2019 — Thierry Bolloré salue le test de l'EZ-Flex par La Poste — A Vivatech.

17-05-2019 — Un 20/20 pour le concept Citroën 19_19 — Une descendance à l'Activa.

16-05-2019 — Audi S4, la sportive désormais diesel — Un choix raisonnable ?

15-05-2019 — Volkswagen investit encore dans la production de batteries — Tant mieux !

15-05-2019 — Hyundai-Kia investit dans Rimac — Surtout une surprise.

14-05-2019 — Opel Grandland X Hybrid4, le quatrième n'a rien d'un dernier — L'allemande hybride rechargeable de PSA.