Profiter de tout
MoteurNature






MoteurNature
Toute l'actualité
de la voiture verte
depuis 2002.

16 années d'expériences
pour vous informer.

Mercedes 350 : 8 ; 6 ; maintenant à 4 cylindres, et demain électrique

Jeu 04/10/2018   —   La seule solution.
Mercedes 350SE de 197345 ans séparent les 2 premières photos de cette page. Elles montrent pourtant presque la même voiture, puisqu'il s'agit dans les 2 cas de Mercedes 350. Une 350 SE de 1973, et une CLS 350 de 2018. Fin 1972, quand la nouvelle génération de la Mercedes classe S est sortie, et si on écarte l'exceptionnelle 600, c'était la plus belle des Mercedes, puisque la 450 n'allait sortir que plusieurs mois tard. Son moteur était un 8 cylindres en V, d'une cylindrée de 3,5 litres.

L'appellation 350 allait disparaître en 1980, remplacée par la 380, et elle ne réapparut qu'en 2002, avec des autos motorisés par un 6 cylindres en V d'une cylindrée de 3,7 litres. La technologie ayant fortement progressé, ces voitures à moteur V6 étaient nettement plus performantes que les anciennes 350 à moteur V8 (indépendemment de la petite augmentation de cylindrée).
Mercedes CLS 350 de 2018Mais en 2018, c'est une véritable révolution qui arrive sous le capot de la Mercedes 350, puisque, la technologie ayant encore progressé... Son moteur n'est plus qu'un 4 cylindres de 2 litres. Avec un alterno-démarreur en 48 volts, ses émissions de CO2 sont de 162 g/km. Cousin du moteur de l'A35 AMG, ce moteur sort 300 ch et 400 Nm. La Mercedes CLS 350 accélère de 0 à 100 km/h en 6 secondes, et sa vitesse maximale est de 250 km/h.

C'est donc nettement mieux que la 350 SE de 1973, même s'il évident que pour le bruit et l'agrément, le remplacement d'un V8 par un 4 cylindres en ligne, ne fera pas que des heureux. Et on s'effraie de l'avenir. Parce que s'ils enlèvent 2 cylindres à chaque fois, on peut écrire carrément qu'une Mercedes 350 motorisée par un bicylindre à plat refroidi par air, on n'en veut pas !

Le futur est heureusement à Paris, au salon, et voici ci-dessous la Mercedes EQC 400 4Matic. Elle est est électrique. Avec les règlementations à venir sur la limitation des émissions de CO2, il apparait que les constructeurs n'auront plus d'autre choix que le zéro émission, pour leur gros modèles.
Mercedes-Benz EQC 400 4MATIC de 2018

Rubrique(s) et mot(s)-clé : Mercedes ; essence-diesel ; voiture-electrique



Dernières actualités de l'écologie automobile :


23-10-2018 — Une illustration d'une Ford Mustang hybride ? — Spéculation.

22-10-2018 — J'ai conduit le prototype Valeo d'électrique 48V à 8000 € — Urbain uniquement.

21-10-2018 — La Tesla Model 3 bientôt un peu moins chère — 2 Prius ou 1 Tesla ?

20-10-2018 — Sodetrel devient Izivia mais reste loin d'être un leader — Sinon de la recharge lente.

19-10-2018 — La Porsche Panamera GTS passe elle aussi au turbo — Mais avec un V8.

19-10-2018 — Prime à la casse : Bruno Le Maire bien intentionné, mais... — Hybrides rechargeables.

18-10-2018 — Les vélos bientôt soumis à l'obligation d'immatriculation ? — Projet pour 2019.

17-10-2018 — Mercedes S 560 e : une vraie et bonne hybride rechargeable — Vraiment meilleure.

16-10-2018 — 100 000 Tesla Model 3 — Produites !

16-10-2018 — Salon de l'auto : 120 ans de passion et ce n'est pas fini — Plus d'un million de visiteurs !

15-10-2018 — DS3 Crossback E-TENSE, le style avant tout — De l'audace !

14-10-2018 — Valeo XtraVue : une vision d'avance — Le bon côté de la voiture connectée.

13-10-2018 — Audi e-tron ou Mercedes EQC mais la meilleure est la Seat Tarraco — Surprise espagnole.

12-10-2018 — Interdiction des vieux diesels : le plan ridicule de Berlin — Devrait être vite amélioré.

Rechercher sur ce site

Recherche personnalisée