Profiter de tout MoteurNature





MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

16 années d'expériences pour vous informer.

Mercedes 350 : 8 ; 6 ; maintenant à 4 cylindres, et demain électrique

Jeu 04/10/2018   —   La seule solution.
Mercedes 350SE de 197345 ans séparent les 2 premières photos de cette page. Elles montrent pourtant presque la même voiture, puisqu'il s'agit dans les 2 cas de Mercedes 350. Une 350 SE de 1973, et une CLS 350 de 2018. Fin 1972, quand la nouvelle génération de la Mercedes classe S est sortie, et si on écarte l'exceptionnelle 600, c'était la plus belle des Mercedes, puisque la 450 n'allait sortir que plusieurs mois tard. Son moteur était un 8 cylindres en V, d'une cylindrée de 3,5 litres.

L'appellation 350 allait disparaître en 1980, remplacée par la 380, et elle ne réapparut qu'en 2002, avec des autos motorisés par un 6 cylindres en V d'une cylindrée de 3,7 litres. La technologie ayant fortement progressé, ces voitures à moteur V6 étaient nettement plus performantes que les anciennes 350 à moteur V8 (indépendemment de la petite augmentation de cylindrée).
Mercedes CLS 350 de 2018Mais en 2018, c'est une véritable révolution qui arrive sous le capot de la Mercedes 350, puisque, la technologie ayant encore progressé... Son moteur n'est plus qu'un 4 cylindres de 2 litres. Avec un alterno-démarreur en 48 volts, ses émissions de CO2 sont de 162 g/km. Cousin du moteur de l'A35 AMG, ce moteur sort 300 ch et 400 Nm. La Mercedes CLS 350 accélère de 0 à 100 km/h en 6 secondes, et sa vitesse maximale est de 250 km/h.

C'est donc nettement mieux que la 350 SE de 1973, même s'il évident que pour le bruit et l'agrément, le remplacement d'un V8 par un 4 cylindres en ligne, ne fera pas que des heureux. Et on s'effraie de l'avenir. Parce que s'ils enlèvent 2 cylindres à chaque fois, on peut écrire carrément qu'une Mercedes 350 motorisée par un bicylindre à plat refroidi par air, on n'en veut pas !

Le futur est heureusement à Paris, au salon, et voici ci-dessous la Mercedes EQC 400 4Matic. Elle est est électrique. Avec les règlementations à venir sur la limitation des émissions de CO2, il apparait que les constructeurs n'auront plus d'autre choix que le zéro émission, pour leur gros modèles.
Mercedes-Benz EQC 400 4MATIC de 2018

Rubrique(s) et mot(s)-clé : Mercedes ; essence-diesel ; voiture-electrique



Dernières actualités de l'écologie automobile :


11-12-2018 — Duster & Kadjar : Renault poursuit le déploiement de son 1300 turbo-essence — SUVs raisonnables.

11-12-2018 — Carlos Ghosn innocent, Nissan seul coupable ? — Chose possible.

10-12-2018 — Skoda Scala : la conformiste — Une Golf avec du plus et du moins.

09-12-2018 — Les Gilets Jaunes proclament avant tout leur amour de l'automobile — Retrait de la loi mobilités !

08-12-2018 — Cousine du 2008, l'Opel Mokka aussi sera électrifiée — N°2, N°3 ou N°4 ?

07-12-2018 — L'héritage Marchionne : la Fiat Panda déclassée au plus bas niveau — Hélas sans surprise.

06-12-2018 — Hyundai Kona & Kia Niro électriques, correction après erreur — Pas si grave.

05-12-2018 — #GiletsJaunes : après s'être fait arnaqué 2 fois, la carte grise à prix unique — Et les imports plus faciles.

04-12-2018 — Skyactiv-X : quand Mazda double Mercedes — Nouvelle Mazda 3.

02-12-2018 — Volkswagen approuve un gazole coupé bio à 33 % — R33 BlueDiesel.

01-12-2018 — e-tron GT Concept : Audi s'abstient encore de concurrencer Tesla — Mais va concurrencer Porsche ?

30-11-2018 — Free2Move : PSA se lance dans l'autopartage à Paris — Avec d'emblée 550 voitures.

30-11-2018 — Kia Soul EV : avec batterie de 64 kWh — Toujours aussi typé.

29-11-2018 — La Nissan Leaf homologuée pour le V2G en Allemagne — Une première.

Rechercher sur ce site

Recherche personnalisée