Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

Audi S4, la sportive désormais diesel

Jeu 16/05/2019   —   Un choix raisonnable ?
Audi S4 TDIDes diesels très puissants chez Audi, ce n'est pas nouveau. Sur les Q7 et Q5, ils existent depuis plusieurs années. Mais ce sont des SUVs. Sur la berline très sportive comme la S4, c'est une surprise. La S4 est née avec un V6 turbo, elle aura eu un temps un V8, avec laquelle elle était très agréable (sinon à la pompe), avant de revenir au V6. Mais aujourd'hui, la S4, qui n'est certes la plus performante des A4, puisqu'il y a la RS4, adopte un diesel (l'essence disparait, il n'y a pas de choix), et personne ne s'attendait à cela.

Les performances seront au rendez-vous, personne ne doit en douter. Le V6 diesel sort 347 ch et 700 Nm de couple. On vante souvent le couple instantané des moteurs électriques, nous pouvons affirmer que le gros couple d'un 6 cylindres diesel, c'est bien aussi. Surtout qu'ici, le moteur est dopé par un turbocompresseur électrique, alimenté par un circuit en 48 Volts. Il n'y aurait plus du tout de temps de réponse, et Audi a aussi doté sa nouvelle S4 d'une hybridation légère, qui d'après lui réduit la consommation de 0,4 l/100 km.

Les données vitales sont donc le 0 à 100 km/h en 4,8 secondes, la vitesse maxi toujours limitée à 250 km/h, avec une consommation moyenne officielle de 6,3 l/100 km, émissions de CO2 de 164 g/km. Quant à la question du pourquoi, nous pouvons émettre l'hypothèse des effets de la nouvelle norme WLTP pour mesurer la consommation, avec les objectifs de réduction des émissions de CO2 fixés par l'union européenne. La situation va devenir très, très difficile pour les voitures essence puissantes, et les constructeurs doivent choisir entre les électrifier, les dieséliser, ou... Les supprimer. Le choix d'Audi n'est donc pas le pire...

Rubrique(s) et mot(s)-clé : Audi ; hautes-performances ; essence-diesel