Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

17 années d'expériences pour vous informer.

Cooper SE : la Mini électrique est arrivée !

Lun 09/09/2019   —   235 km d'autonomie.
Mini Cooper SE électriqueC'est une voiture que beaucoup attendait. Voiture de ville par excellence, voiture à la mode, voiture branchée avant même qu'elle le soit (!), la Mini était faite pour recevoir une propulsion électrique, et la voilà, sous le nom discret de Mini Cooper SE. Le nom ne dit pas qu'elle est électrique, et la voiture non plus, sauf à se baisser à l'arrière pour constater l'absence de tout tuyau d'échappement.
Mini Cooper SE électriqueBien sûr, il y a aussi les détails, comme les jantes qui sont spécifiques, et plutôt originales selon nous, mais il faudra un oeil exercé pour distinguer la Mini électrique de ses soeurs à essence. Et même sous le capot, puisque Mini a cédé à cette mode pas très maline d'y mettre un grand cache en plastique qui recouvre tout. On ne sait ce qu'il y a dessous ! Mais MoteurNature vous le dit, c'est un moteur électrique de 135 kW (184 ch), avec un couple de 270 Nm. Ce moteur, on le connait déjà, c'est celui de la BMW i3.
Mini Cooper SE électriqueLà où la Mini était particulièrement attendue était au niveau de sa batterie, puisque qui dit petite voiture, dit peu d'espace pour loger une volumineuse batterie. La Mini a donc une batterie plus petite que la BMW i3, un modèle conçu à la base pour être électrifié. Avec 32,6 kWh (quand l'i3 a une batterie de 42,2 kWh), l'autonomie annoncée est de 235 km, mais on se réjouit qu'au moins le coffre n'est pas plus petit que sur la Mini à essence. Son volume est de 211 litres, extensible à 731 litres lorsque les dossiers des sièges arrières sont repliés. La seule différence en fait, par rapport à la Mini essence, est que la batterie descendant un peu plus bas sous le chassis, Mini a dû relever les suspensions pour conserver une garde au sol acceptable. La Mini électrique est ainsi 18 mm plus haute que l'essence.
Mini Cooper SE électriqueQuant au poids, à 1365 kg, la Mini Cooper SE est plus lourde de 145 kg par rapport à une Cooper S avec boite automatique. Et par rapport à l'i3, on notera avec plaisir la présence d'un réglage de la regénération d'énergie perdue au freinage (l'i3, on le rappelle, n'en a pas). La Mini électrique accélère de 0 à 100 km/h en 7,3 secondes, et sa vitesse de pointe est de 150 km/h. Avec un centre de gravité abaissé de 30 mm, elle sera aussi amusante à conduire que la Mini essence malgré le poids en hausse. Les habitués du modèle ne seront pas déçus, le seul bémol à apporter à la lecture des caractéristiques est que la puissance maximale de recharge n'est que de 50 kW. Ce ne sera pas trop pratique pour un long voyage, mais la Mini n'a jamais été conçue pour cela.
Mini Cooper SE électrique

Rubrique(s) et mot(s)-clé : Mini ; voiture-electrique