Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

Bruno Le Maire veut un malus à 25 000 € ?

Lun 18/11/2019   —   Démagogie.
Bruno Le MaireIl existe un malus dont doit s'acquitter l'acheteur d'une voiture à forte consommation en France. Le montant maximal de ce malus est de 12 500 € en 2020, et comme beaucoup de gens, il nous semble que c'était une somme très élevée. Ce n'est pas l'avis du ministre de l'économie, Bruno Le Maire, qui hier sur BFMTV, a confié qu'il souhaitait déplafonner le malus. Ce malus de 12 500 € est en effet applicable à toute voiture qui rejette plus de 172 g/km de CO2. Mais si une voiture rejette 344 g/km de CO2 (comme une Bentley ou une Ferrari), ne serait-il pas logique qu'elle s'accompagne d'un malus 2 fois plus élevé ?

Le gouvernement tente t-il de se reverdir après son malencontreux soutien de la semaine passée à l'huile de palme ? L'idée est stupide, il n'y a pas d'autre mot, et M.Le Maire doit le savoir. Tout le monde a vu le flop de la taxe sur les yachts et les voitures de luxe. Les français n'en achètent plus. Et c'est le cas pour les voitures assujetties au malus le plus élevé. M.Le Maire doit très bien le savoir, mais il a préféré mentir (!) en expliquant textuellement qu'il y avait une explosion des véhicules à grosse cylindrée. C'est faux, et tous les concessionnaires de France peuvent le confirmer. Les ventes de voitures de grosse cylindrée, avec un malus à 10 000 € en 2019, se sont effondrées, et elles chuteront encore plus l'année prochaine avec le malus porté à 12 500 €.


Laurent J. Masson


Rubrique(s) et mot(s)-clé : hors-constructeur ; bonus-malus-prime-taxe