Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

17 années d'expériences pour vous informer.

PSA et FCA, un géant en devenir

Jeu 19/12/2019   —   Face à un travail gigantesque.
Carlos Tavares du groupe PSA et Mike Manley du groupe FCACette fois fois, c'est officiel, le groupe français PSA a annoncé son mariage avec le groupe italo-américain FCA, qui a fait de même. Mais pour comme un mariage de personnes civiles, il faut le faire enregistrer, et que les diverses autorités n'y trouvent rien à redire. Ceci prendra assurément plus d'un semestre, voire deux. On peut n'anmoins se montrer confiant, même s'il est clair que le futur nouveau groupe aura une position de leader sur plusieurs grands marchés, comme la France et l'Italie, avec une confortable marge d'avance sur le suivant.

Le nouveau groupe n'a pas encore dévoilé son nom, mais déjà il impressionne, avec un chiffre d'affaires de 170 milliards d'euros (!), et des ventes annuelles de 8,7 millions de véhicules. Sans oublier les quelques 400 000 salariés, partout dans le monde. On attend tous la suite, mais on sait qu'elle ne sera pas simple, et surtout qu'elle va demander un travail formidable. Les gammes Fiat et Chrysler sont réduites, et tout le monde voit qu'il faut développer une nouvelle Punto sur l'excellente base de la Peugeot 208, mais ceci va demander plusieurs années... Idem pour un modèle du segment supérieur, comme pour une nouvelle Chrysler aux Etats-Unis. Et quand il y a tant à faire comme c'est le cas, on imagine que le plus difficile sera de déterminer les priorités. Mais nous pensons qu'on peut faire confiance à M.Tavares pour réussir la fusion. Et cela le fera entrer au Panthéon des très grands de l'automobile !

Rubrique(s) et mot(s)-clé : Peugeot ; commerce-distribution