Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

TOGG, la voiture électrique turque

Lun 30/12/2019   —   En production en 2022.
TOGG, voiture électrique turqueVoici la TOGG. Cela sonne bizarre comme nom, c'est l'acronyme de Türkiye'nin Otomobili Girişim Grubu. Comme Fiat est l'acronyme de Fabbrica Italiana Automobili Torino, et Seat de Sociedad Ibérica de Automóviles de Turismo. Ce qu'il faut retenir est que c'est une voiture turque. A priori, ce n'est pas nouveau. En France, il y a des voitures turques pleins les rues. La dernière génération de la Renault Clio est fabriquée en Turquie. C'est un échec national pour la France, mais un succès insuffisant pour la Turquie qui à côté des multiples implantations de constructeurs internationaux, veut désormais son constructeur national, et ce sera TOGG.
TOGG, voiture électrique turqueLe nouveau constructeur lancera d'emblée 2 modèles, un SUV et une berline. Le design n'est pas turc, il est signé de l'italien Pininfarina, et on ignore l'origine de la conception mais ces autos sont des électriques, sur batterie, et parce qu'elles seront l'orgeuil de la Turquie, c'est le président Erdogan en personne qui les a dévoilé officiellement.
TOGG, voiture électrique turqueVitrine technologique du savoir faire du pays, les voitures TOGG seront largement employées par les administrations turques, et une livrée police a d'ailleurs déjà été présentée. On peut imaginer qu'elle servira à arrêter les kurdes ?
TOGG, voiture électrique turqueMais c'est bien sûr l'exportation, faire rentrer des devises qui est le but premier, le constructeur a dans ce but prévu 4 versions. Il y a 2 groupes propulseurs, et 2 batteries. La première garantissant une autonomie qui est déjà annoncée supérieure à 300 km, la seconde devant permettre de parcourir plus de 500 km. Ces chiffres sont donnés sans aucune autre précision, on ne sait donc dans quelles conditions de conduite... La puissance disponible est dans la version simple (un moteur arrière unique) de 200 ch, mais il y aura une version traction intégrale, qui avec l'aide d'un second moteur sur les roues avants, portera la puissance à 400 ch. La première accélèrera de 0 à 100 km/h en 7,6 secondes, la seconde ne demandera que 4,8 secondes.
TOGG, voiture électrique turqueBeaucoup de questions sont encore en suspens, notamment au niveau de la capacité des batteries, comme de leur origine (cellules chinoises ?), enfin bien sûr, il y a le prix. Car même si elle a un bon design grâce à Pininfarina, la TOGG n'a pas l'aura d'une Tesla... La production régulière doit débuter en 2022, et c'est l'Union Européenne, avec laquelle la Turquie a un traité de libre-échange, qui sera le premier marché.
TOGG, voiture électrique turque

Rubrique(s) et mot(s)-clé : autres-marques-artisans ; voiture-electrique