Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

Nissan abandonne le Chademo en Europe

Ven 31/07/2020   —   En toute logique.
Nissan Ariya électriqueC'était en 2009 que l'ACEA (l'Association des Constructeurs d'Automobiles Européens) prit position pour le format de prise, Type 2 ou Mennekes, comme on disait à l'époque,pour les bornes de recharge pour voitures électriques, mais il fallut attendre 2013, pour que les autorités européennes confirment officiellement le nouveau standard sous le nom de CCS. Au grand désespoir de Nissan, qui avait lancé sa Leaf en Europe en 2011, avec une prise au format Chademo. Nissan avait de plus investi dans la construction d'un réseau de centaines de bornes de recharge rapide un peu partout en Europe, elles font aujourd'hui le bonheur des automobilistes qui roulent en Leaf, et... D'eux seuls. Cela ne changera pas, puisque la nouvelle Nissan Ariya a adopté le format légal européen CCS (il en ira donc de même pour la Leaf III). Alors pas au Japon, où Nissan continuera avec le Chademo, mais en Europe, le CCS est le format unique pour les prises de recharge de tous les véhicules électriques, Nissan est le dernier à l'adopter. On peut donc parler d'unanimité, et c'est bien.

Avec un standard unique, on peut en effet espérer des économies d'échelle pour aboutir à des bornes de recharge moins chères, en même temps que le quotidien des automobilistes sera simplifié, puisqu'à mesure que les bornes de recharge aux formats non CCS disparaissent, il n'y aura plus à se demander si une borne est compatible.

Rubrique(s) et mot(s)-clé : Nissan-Electric ; batterie-propulsion-electrique ; voiture-electrique