Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

Avec Mo, les nouvelles mobilités selon Seat ont démarré à Barcelone

Sam 12/09/2020   —   Exemple pour Paris ?
Scooter électrique Seat MoA la tête de Renault, Luca De Meo a réorganisé le groupe en 4 entités distinctes. Renault, bien sûr, et à côté, Dacia et Alpine, mais aussi une structure inattendue, dédiée aux nouvelles mobilités. Pour les nombreuses personnes qui s'interrogent sur ce que cela peut représenter, il y a une esquisse de réponse à Barcelone.
Scooter électrique Seat MoDans sa précedente fonction à la direction de la marque espagnole, Luca De Meo avait préparé le lancement de Seat Mo, un service de partage de scooters et de trottinettes électriques, qui vient tout juste d'entrer en service à Barcelone. Il y a une flotte de 632 scooters électriques. L'eScooter présenté sur cette page est accessible à 75 € pour une semaine, ou 200 € pour un mois, kilométrage illimité, assurance incluse et casque dans le coffre. On a pour cette somme un beau scooter électrique d'une autonomie de 125 km, bien conçu avec une batterie extractible, avec poignée et roulettes si on ne peut le brancher sur le parking.
Scooter électrique Seat MoUne initiative intéressante en ces temps de pandémie, est l'application d'une solution antibactérienne et antivirale, c'est de la nanotechnologie, qui recouvre le véhicule, et qui protégerait l'utilisateur de toute infection. C'est un nouveau procédé, financé par l'union européenne, que Seat est le premier à utiliser.
Scooter électrique Seat MoAlors en France, Renault dispose déjà du quadricycle Twizy, et il avait lancé il y a peu le service d'autopartage Zity. C'est sans doute cela que Luca De Meo veut développer, comme plusieurs autres constructeurs, même si pour l'heure, la rentabilité de ces services reste à établir.

Rubrique(s) et mot(s)-clé : Seat ; autopartage-covoiturage ; deux-roues