Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature

Twitter

Youtube

Nouveau :

Telegram


MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

20 années d'expériences pour vous informer.

Cupra Tavascan : du style à revendre pour l'espagnole chinoise

Sam 22/04/2023   —   Plus performante que la VW ID.5.
Cupra Tavascan crossover électriqueC'était au dernier salon de Francfort, en septembre 2019, que nous avions découvert le concept de la Cupra Tavascan. Voici l'auto de série, qui se révèle être remarquablement proche du concept. Le design n'a pas été assagi, et ce n'était peut-être pas une bonne idée selon nous. L'ensemble manque de finesse, et surtout, c'est franchement tape-à-l'oeil. Mais on imagine que c'était le but. Cupra est une nouvelle marque, avec une image encore à créer, d'où le besoin de faire des autos qui se distinguent.
Cupra Tavascan crossover électriqueCette Tavascan est une cousine de la Volkswagen ID.5, avec une différence essentielle qui est qu'elle n'est pas fabriquée à Zwickau comme la voiture allemande. On connaît des Seat produites en Allemagne, comme le SUV Tarraco, mais cette Tavascan est fabriquée à côté de Hefei, dans la province de Anhui, en Chine. La Citroën C5X et la DS9 déjà sont importées de Chine, mais nous refusons de nous habituer à voir des voitures de marques européennes fabriquées en Chine.
Cupra Tavascan crossover électriqueLes stylistes ont fait aussi très fort dans l'habitacle, où là, la voiture de série nous semble même plus réussie que le concept. Ce sera sûr d'impressionner le passager (la passagère !) occasionnel. L'écran central de 38 cm de diamètre, c'est l'un des plus grands du marché, mais c'est l'harmonie des couleurs, argent, cuivre et anthracite, qui fait sensation. C'est digne des américaines des années 1950. On se réjouit que les designers n'aient pas eu la bride sur le cou.
Cupra Tavascan crossover électriqueCôté technique, la base est connue, c'est la MEB de VW, donc la même qu'a déjà la Cupra Born, mais aussi les VW ID.3, ID.4 et ID.5. Crossover comme cette dernière, la Cupra Tavascan a les dimensions suivantes : 4,64x1,86x1,60 m. Avec une définition haut de gamme, seule la plus grosse batterie sera disponible, celle qui a une capacité utile de 77 kWh.
Cupra Tavascan crossover électriqueLa propulsion arrive avec une surprise, puisque la Tavascan recevra la machine électrique APP550 de nouvelle génération, la même que sur la future VW ID.7, avec 210 kW (286 ch). Ce moteur est accolé au pont arrière, et une version supérieure ajoutera une machine électrique de 80 kW sur le train avant, pour faire une traction intégrale de 250 kW (340 ch). Ce fera de cette Cupra la plus performante de toutes les autos reposant sur l'architecture MEB du groupe VW.
Cupra Tavascan crossover électriqueL'autonomie serait de 550 km (homologation en cours), et cette Cupra serait joliment performante, avec le 0 à 100 km/h obtenu en 5,6 secondes. Les suspensions auront été adaptés en conséquence, et cette Cupra devrait être une vraie sportive. Il faudra bien cela, parce que le prix serait premium. Plus élevé qu'une Volkswagen ID.5, donc aussi qu'une Tesla Model Y... Plus performante, mais d'apparence bien plus ordinaire.



Rubrique(s) et mot(s)-clé : Seat ; voiture-electrique