Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

Renault va éxécuter la Twingo

Dim 17/01/2021   —   Et le segment A.
Renault TwingoDans une longue conférence de presse, Luca De Meo, le nouveau patron de Renault, a expliqué ses plans pour le constructeur, il aura notamment exprimé l'idée qu'il voulait augmenter le prix de vente moyen d'une Renault. Ce n'est pas un secret, la marque au losange vend surtout des petites voitures, alors que ce sont avec les grosses qu'on fait des bénéfices. On attend donc de nouvelles grandes Renault, et... Moins de petites. Luca De Meo a confirmé le lancement d'une nouvelle R5, et la Zoé va évidemment continuer, elle a acquis une superbe notoriété, alors que l'étoile de la Twingo commence à pâlir.

La fin n'est pas pour tout de suite, la Twingo se vend encore plus qu'honorablement, surtout avec l'arrivée de la nouvelle motorisation électrique. Mais l'auto sera bientôt prise en étau entre la Zoé et la Dacia Spring. Une contrainte industrielle va venir s'ajouter au problème, puisque la production de la Twingo était partagée avec la Smart Forfour de Daimler. Or, il est prévu l'année prochaine, le lancement d'une nouvelle Smart qui sera produite en Chine. En toute logique, l'arrêt du partenariat avec Daimler aura une incidence sur le coût de production de la Twingo. Et pas dans le bon sens. Luca De Meo a dit aussi qu'il voulait réduire le nombre de plates-formes (celle de la Twingo n'est partagée avec aucune autre Renault), et de moteurs pour faire des économies d'échelle, et il a confirmé qu'il n'y aura aucun lancement d'une nouvelle Renault de segment A (les autos de moins de 3,70 m) dans les 5 ans à venir.

La Twingo actuelle date de 2014. On ne pariera pas sur la date de sa disparition, mais qu'elle ne soit pas renouvelée, voilà qui est certain.

Rubrique(s) et mot(s)-clé : Renault ; industrie-production