Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

19 années d'expériences pour vous informer.

Ford s'allie avec Google : pourra t-on refuser ?

Mer 03/02/2021   —   Des inquiétudes légitimes.
Ford avec GoogleQuand on configure un smartphone Android, il est facile d'utiliser un pseudonyme, de désactiver les notifications, de n'accorder aucune autorisation aux applications invasives, de désactiver l'accès aux données mobiles à certaines applications, et d'ignorer (puisqu'on ne peut les désinstaller) les applications Google Search (qu'on peut remplacer par Duckduckgo), Gmail (qu'on peut remplacer par ProtonMail), Google Maps (qu'on peut remplacer par Here ou MAPS.ME), Google Agenda... Bref, de tout faire sans Google (ni Facebook ni Twitter). Et pourtant, cela ne suffit pas. Pour celui qui veut à peu près contrôler ses données, il faut aussi installer un pare-feu, voire rooter son téléphone, encore que là, cela devienne un peu compliqué. Si des gens le font (comme ce rédacteur), c'est parce qu'il y a beaucoup en jeu. Tout simplement, le respect de la vie privée.

On apprend aujourd'hui que Ford a noué un partenariat de très grande ampleur avec Google, et qu'à compter de 2023, des millions de voitures Ford et Lincoln, de tous les niveaux de prix, seront construites autour du système d'exploitation Android, et seront connectés à Google Cloud, pour ses facultés d'intelligence artificielle et ses capacités à apprendre. Tous les services de Google seront accessibles à la voix, en toute sécurité avec le conducteur qui garde ses mains sur le volant (en attendant la conduite autonome). Mais si on n'en veut pas ? Les conducteurs de Tesla ont déjà accepté la soumission la plus totale, avec l'intégralité de leurs déplacements qui sont partagé avec le constructeur, la soumission étant aussi imposé à tous ceux qui ont la malchance de les croiser, puisque les voitures Tesla filment les autres automobilistes et les piétons, et au mépris complet de la loi, envoient les images aux Etats-Unis.

On ose espérer que Ford, constructeur respecté et respectueux, donnera le choix à ses clients. On rêve aussi que le législateur comprenne la gravité du problème, et règlemente le sujet dans l'intérêt des particuliers.


Laurent J. Masson


Rubrique(s) et mot(s)-clé : Ford ; technologie