Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

19 années d'expériences pour vous informer.

Habile : Bosch ajoute une transmission à variation continue à une électrique

Ven 16/07/2021   —   Sans à-coups, la CVT4EV.
Prototype Bosch voiture électrique CVT4EV avec transmission à variation continueC'est un handicap qui devient un atout, mais qui peut redevenir un handicap. Si toutes les voitures essence et diesel ont une boite de vitesses avec de nombreux rapports (jusqu'à 10 sur une Ford Mustang automatique), les voitures électriques, à l'exception de la Porsche Taycan, se contentent d'une seule vitesse. D'un côté c'est bien, les automobilistes apprécient ce confort de conduite sans aucune rupture, mais d'un autre, n'avoir qu'un seul rapport est terriblement limitatif si on veut tracter, monter une côte à pleine charge, ou rouler à allure soutenue sur une autoroute allemande. Le grand équipementier Bosch propose alors une solution qui pourrait contenter tout le monde, avec une transmission à variation continue.
Prototype Bosch voiture électrique CVT4EV avec transmission à variation continueComme sur les vieilles Daf, puis la Nissan Micra dans les années 1990, la transmission à variation continue, comme son nom l'indique, évite toute rupture de couple, et toute brutalité, l'auto prend de la vitesse quand le conducteur accélère, soit par une augmentation du régime moteur, soit par un changement de la démultiplication. On se demande pourquoi personne n'y avait pensé plus tôt (encore qu'une Prius a une transmission qui imite très bien une CVT), mais aussi... Pourquoi c'est Bosch qui présente cette solution.
Prototype Bosch voiture électrique CVT4EV avec transmission à variation continueParce que si Bosch est incontestablement le premier équipementier mondial, il n'est pas connu pour être un fabricant de boites de vitesses, comme Getrag ou ZF. C'est d'ailleurs une filiale hollandaise de Bosch qui est à l'origine de ce prototype CVT4EV. Cette filiale de Bosch ne fabrique d'ailleurs que des courroies pour transmissions à variation continue (CVT), et les constructeurs intéréssés continueront à acquérir des boites CVT auprès des constructeurs de CVT. La filiale de Bosch, qui donne un bon coup de projecteur sur cette technologie, se limitera à en fabriquer les courroies. La transmission CVT4EV de Bosch permettrait de gagner 4/5 % en consommation, donc en autonomie, mais l'agrément et les performances progresseront dans une bien plus large mesure.

Rubrique(s) et mot(s)-clé : equipementiers ; batterie-propulsion-electrique