Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature

Twitter

Youtube


MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

19 années d'expériences pour vous informer.

Toyota Yaris GR à hydrogène, le meilleur de 2 mondes

Sam 04/12/2021   —   Une voiture de rallye écolo ?
prototype Toyota GR Yaris à hydrogèneNous sommes habitués à une sorte d'opposition. Il y a d'un côté les voitures écologiques, Renault Zoé ou Toyota Prius, qui si elles sont vertueuses, ne sont pas particulièrement enivrantes à conduire, et sur un autre bord, il y a les sportives, dont la Toyota GR Yaris est peut-être le plus beau représentant aujourd'hui. De toutes les voitures de série, cette Yaris est probablement la plus proche d'une voiture de rallye. Pourrait-on la transformer en une auto écologique, zéro émission ? C'est ce qu'à essayé de faire Toyota en modifiant le moteur essence, pour qu'il fonctionne à l'hydrogène. Le géant japonais n'en est pas à son premier essai, il a participé à plusieurs compétitions au Japon avec une Corolla qui justement, utilisait ce même moteur 1600 3 cylindres turbo. Dans la Yaris, le constructeur aura donc aussi remplacé le réservoir d'essence par celui d'une Mirai, sa berline à pile de combustible.
prototype Toyota GR Yaris à hydrogèneAlors, est-ce une voiture zéro émission, il faut répondre pas tout à fait. Puisque si la combustion de l'hydrogène ne rejette que de la vapeur d'eau et des NOx, il peut y avoir une éventuelle goutte d'huile qui passera dans un cylindre, et rejettera quelques milligrammes de CO2. Mais cette Yaris GR rejette assurément 99,99 % de CO2 de moins que la version essence standard, et c'est donc un progrès énorme.
prototype Toyota GR Yaris à hydrogèneAttention cependant, cette voiture n'est qu'un prototype, qui n'est clairement pas destiné à entrer en production. Néanmoins, quand BMW, l'ancien champion de l'emploi de l'hydrogène dans un moteur thermique, avait converti son gros modèle, la série 7, il est intéressant de voir Toyota convertir à l'hydrogène son modèle le plus sportif. Cela promet pour l'avenir.



Rubrique(s) et mot(s)-clé : Toyota ; hydrogene-combustion-interne