Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature

Twitter

Youtube


MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

19 années d'expériences pour vous informer.

Combustion interne à hydrogène : Toyota a battu BMW

Ven 19/11/2021   —   Les japonais reprennent le flambeau.
Toyota Corolla à hydrogène pour la compétitionQuand on évoque la voiture à hydrogène, on pense le plus souvent à une voiture électrique, sur laquelle on a remplacé la batterie par une pile à combustible, mais il est aussi possible de faire fonctionner un moteur à combustion interne à l'hydrogène. Aussi bien selon le cycle Otto, que le cycle Diesel. C'était BMW qui avait le plus investi dans cette technologie de l'hydrogène carburant, réalisant des centaines de prototypes pendant plus de 20 ans. Devant le peu d'enthousiasme des pouvoirs publics cependant, le constructeur bavarois a abandonné ses travaux, il y a un peu plus de 10 ans. Avec la vague du tout électrique, on a cru que c'en était fini du moteur à explosion à hydrogène, jusqu'à ce que Toyota s'y intéresse. Et aujourd'hui, le géant japonais a même réussi à faire partager sa confiance en l'hydrogène carburant à Kawasaki Heavy Industry et Yamaha Motor, dans un vaste programme cadre autour de tous les carburants renouvelables utilisables dans un moteur thermique.
engagement des constructeurs japonais pour les carburants renouvelablesLes 3 grands industriels feront désormais de la R&D sur l'hydrogène carburant. Kawasaki travaille à des génératrices à hydrogène (avec une turbine). En collaboration avec Yamaha, Kawasaki fait aussi des recherches sur un moteur à hydrogène qui conviendrait à un deux roues. Honda et Suzuki seraient aussi intêréssés par ce sujet... Quant à Toyota, il poursuit le développement de sa Corolla de compétition alimentée par de l'hydrogène (illustration du haut). Et sur cette voiture, on peut déjà écrire que son niveau de développement est supérieur à celui des anciennes BMW à hydrogène. Le rendement énergétique est nettement meilleur, il aurait même progressé très significativement depuis que Toyota a participé à une première épreuve avec cette auto. Ces progrès sont dûs selon nous à une gestion électronique moteur beaucoup plus fine que ce qu'on savait faire il y a 15 ans.



Rubrique(s) et mot(s)-clé : Toyota ; hydrogene-combustion-interne ; competition-manifestation