Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature

Twitter

Youtube


MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

19 années d'expériences pour vous informer.

Carlos Tavares : électrifié malgré lui

Ven 21/01/2022   —   Un oui, mais argumenté.
Carlos Tavares“ L'électrification est la technologie choisie par les politiques, pas par l'industrie ”. Carlos Tavares, PDG de Stellantis, ne mâche pas ses mots dans une interview unique donné à 4 quotidiens européens (Les échos pour la France, édition du 20 janvier). Il explique que la voiture électrique coûte cher, que tout le monde ne peut en acheter une, que la problématique de l'empreinte carbone des batteries n'est pas prise en compte, que les états creusent leurs déficits budgétaires pour subventionner les ventes de voitures électriques, jusqu'à quand ?

Alors qu'on pourrait faire des voitures hybrides légères (comme par exemple les Jeep Compass et Renegade), beaucoup moins chères à l'achat, et surtout moins polluantes et moins énergivores à produire. Enfin, il va y avoir des problèmes industriels. Si les voitures essence et diesel sont effectivement interdites en 2035, comme cela a été décidé par l'Union Européenne, c'est un challenge énorme que de convertir toutes les usines, et tous leurs sous-traitants. Et y aura t-il besoin de tout le monde, avec les coûts du travail en Europe qu'on a en Europe ? Il y aura peut-être des décisions difficiles à prendre, des décisions qui ne seront pas là non plus des choix volontaires des constructeurs, mais plutôt les conséquences de décisions politiques...



Rubrique(s) et mot(s)-clé : toutes-les-marques ; industrie-production