Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature

Twitter

Youtube

Nouveau :

Telegram


MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

20 années d'expériences pour vous informer.

Lotus Eletre, des yeux bridés pour la troisième Lotus électrique

Mer 30/03/2022   —   100 % made in China.
Lotus EletreC'est Porsche qui avait tiré le premier avec le Cayenne. Il ne fabriquait que des coupés sportifs, et il s'est lancé sur le segment des SUVs. Maserati et Lamborghini ont suivi, Ferrari aussi très prochainement, et voici donc Lotus qui s'y met lui aussi. Encore qu'avec une ligne basse, cette Lotus Eletre serait plutôt un crossover qu'un SUV, mais quelque soit le nom qu'on lui donne, c'est une auto radicalement différente de tout ce que la petite marque anglaise ait jamais fait.
Lotus EletreLes dimensions et proportions sont très haut de gamme, mais pas originales. A quelques millimètres près, ce sont celles d'une Lamborghini Urus. La toute petite Elise est donc oubliée, cette Eletre fait 5,10 m de longueur. Mais avec une hauteur de 1,63 m, on appréciera la première Lotus pour laquelle il n'est pas nécessaire de se plier en 2 pour s'installer au volant. Sans compter qu'avec une banquette arrière et un grand offre, on pourra aussi partir en vacances en famille. Même avec un chien.
Lotus EletreComme dans tous les derniers modèles, l'instrumentaion est 100 % digitale, avec un énorme écran central multi-fonctions, comme Tesla, mais le design est incontestablement plus sophistiqué. Maintenant, il importe de regarder les détails, c'est ce qu'on fera avec le gros plan ci-dessous. Lotus est certes une marque anglaise, mais elle est aujourd'hui 100 % asiatique, avec 51 % du constructeur qui appartient au groupe chinois Geely, les 49 % restants étant à un conglomérat malais. C'est ainsi qu'au tableau de bord, on voit des caractères chinois.
Lotus EletreLa Lotus Eletre sera construite à Wuhan, une ville tristement célèbre dans le monde entier, puisque c'est de là qu'est parti le covid. Première Lotus à 4 portes, l'Eletre sera aussi la première Lotus chinoise, et ce sera la troisième Lotus électrique. On rappelle que la seconde fut l'Evija, une hypercar dont l'entrée en production a été retardée, tandis que la première était le roadster Tesla. Car ne l'oublions pas, Tesla n'avait aucune usine à ses débuts, c'est Lotus qui fabriquait les autos.
Lotus EletreLe groupe Geely possède aussi les marques Volvo et Polestar, mais le chassis de l'Eletre est 100 % original, il a été conçu par des ingénieurs anglais, et ne doit rien aux marques suédoises. On n'en dira probablement pas autant de la propulsion, même si les caractéristiques complètes n'ont pas encore été divulguées. On sait cependant déjà que la batterie aura une capacité de plus de 100 kWh, tandis que la puissance du modèle de base est de 600 ch, pour monter jusqu'à 750 ch dans la meilleure version.
Lotus EletreAvec pareille cavalerie, les performances sont évidemment très élevées, avec notamment l'accélération de 0 à 100 km/h qui sera effectuée en moins de 3 secondes. S'agissant d'une Lotus, on attendra plus du comportement routier, même si on sait qu'il ne peut y avoir de miracles. Batterie de plus de 100 kWh, dans une auto de plus de 5 mètres, il faut assurément prévoir une masse de deux tonnes et demie...
Lotus EletreCôté tarifs, la presse anglaise évoque un premier prix sous les 100 000 £, mais ce fera un prix à 6 chiffres si on paie en euros. Avec la faculté de recharger à un courant de 350 kW, ou avec du 22 kW en courant alternatif à la maison, la Lotus Eletre sera apte aux grands voyages, les premiers clients pourront le vérifier dès 2023.

Un crossover électrique, est-ce un bon développement pour Lotus ?



Rubrique(s) et mot(s)-clé : Lotus ; voiture-electrique ; hautes-performances