Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature

Twitter

Youtube


MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

19 années d'expériences pour vous informer.

Downsizing raté pour la Mercedes-AMG SL43

Jeu 07/04/2022   —   Les moyens sans les fins.
Mercedes-AMG SL43Aucun doute là-dessus, c'est une super caisse. La Mercedes SL est même plus que cela, c'est une institution. A Los Angeles, Monaco ou Hong Kong, rouler en Mercedes SL est un formidable marqueur de succès et de statut social. Frank Sinatra ou Steve Jobs ont roulé en Mercedes SL. Le modèle a été renouvelé l'année dernière, en commençant évidemment avec des motorisation V8, et aujourd'hui, la marque à l'étoile étend la gamme vers le bas, avec une version SL43, qui possède un moteur... 4 cylindres. Un nombre de cylindres qui manque de noblesse, surtout dans une auto à plus de 100 000 €, mais ce serait pour la bonne cause.
Mercedes-AMG SL43Côté puissance heureusement, personne ne devrait être déçu. Ce 2 litres fournit pas moins de 381 ch à 6750 tr/mn, avec un couple étonnant pour la cylindrée de 480 Nm, constant de 3250 à 5000 tr/mn. Raffinement unique, pour garantir une montée en puissance parfaitement progressive, ce moteur n'est pas doté d'un turbocompresseur classique, entrainé par les gaz d'échappement, mais d'un turbo entrainé par un petit moteur électrique. La suralimentation est ainsi effective dès les plus bas régimes.
Mercedes-AMG SL43Avec une boite automatique à 9 rapports, les performances sont élevées, avec l'accélération de 0 à 100 km/h en 4,9 secondes, et une vitesse de pointe limitée électroniquement à 275 km/h. Pour la sobriété, ce petit moteur est associé à une hybridation légère en 48 Volts, on attendait donc des chiffres avantageux, mais ce n'est pas le cas. Mercedes annonce de une moyenne de 8,9 à 9,4 l/100 km, avec des émissions de CO2 de 201 à 214 g/km.
Mercedes-AMG SL43Qu'on nous permette de rappeler qu'une BMW Z4 M40i, certes de standing inférieur à une Mercedes SL, mais qui est doté d'un excellentissime 6 cylindres en ligne de 340 ch associé à une boite auto à 8 rapports, accélère plus fort que le roadster de Mercedes, avec le 0 à 100 km/h en seulement 4,5 secondes, tout en consommant nettement moins, avec une moyenne de 7,9/8,0 l/100 km, émissions de CO2 de 181/182 g/km. Il ne s'agit bien sûr pas d'être pour ou contre le downsizing, mais entre un 4 et 6 cylindres, si le 6 cylindres consomme moins, l'écologiste ne doit pas hésiter. L'amateur de mécanique encore moins.



Rubrique(s) et mot(s)-clé : Mercedes ; essence-diesel ; hautes-performances