Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature

Twitter

Youtube

Nouveau :

Telegram


MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

20 années d'expériences pour vous informer.

Bonus pour les électriques : les USA pour la préférence nationale

Mar 16/08/2022   —   Que les chinois aillent se faire voir.
Ford F150 LightningLe président Biden a signé vendredi un vaste programme pour réduire l'inflation (Inflation Reduction Act), il comprend un crédit d'impôt pour les acquéreurs d'une voiture électrique. Ce ne serait qu'une prolongation, puisqu'un crédit d'impôt du même montant de 7500 dollars existe déjà, sauf que le nouveau texte introduit, par étapes, la préférence nationale pour la production des véhicules éligibles. Les voitures importées n'y auront plus droit. C'est donc différent du bonus français, qui profite largement à la Chine, puisque de toutes les voitures électriques vendues en France cette année, plus d'une sur 4 est directement importée de Chine (Dacia Spring, MG ZS, Tesla Model 3...). La proportion du made-in-China est encore bien plus importante si on regarde l'élement principal d'une voiture électrique : sa batterie.

C'est pareil aux Etats-Unis, et le pays a alors décidé de réagir. S'agissant d'une mesure globale, elle impactera aussi les voitures européennes vendues outre-Atlantique. Mais peut-on reprocher à un pays de favoriser, et de vouloir développer son industrie nationale ? En Chine, il existe une taxe spéciale pour les voitures importées (c'est pour cela que les constructeurs étrangers produisent sur place), et tous les chinois trouvent cela parfaitement normal.


Laurent J. Masson




Rubrique(s) et mot(s)-clé : hors-constructeur ; bonus-malus-prime-taxe