Profiter de tout MoteurNature

Twitter

Youtube


MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

21 années d'expériences pour vous informer.

Le premier ministre belge propose de supprimer les voitures de fonction

Mar 15/11/2022   —   Hypothèse de travail.
Alexander de Croo, premier ministre belgeTout travail mérite salaire, mais pour une part substantielle des travailleurs, la rémunération ne se compose pas uniquement du salaire. Il y a des avantages en nature. Dans de nombreuses grosses sociétés, le travail peut donner droit à une voiture de fonction, qui sert théoriquement pour les déplacements domicile-travail, mais qui en pratique sert aussi à tous les usages, et donc aux déplacements privés. Le premier ministre belge (où les voitures de fonction sont plus nombreuses qu'en France), Alexender De Croo, s'en est ému au micro de la RTBF. Le système n'est pas mauvais, puisqu'il contribue à un renouvellement rapide du parc. C'est aussi un bon moyen de verdir la flotte des voitures en circulation. Son gouvernement a d'ailleurs imposé que toutes les voitures de sociétés soient zéro émission à compter de 2026. Mais le premier ministre belge veut aussi réfléchir à l'intérêt des voitures de sociétés, et sur le long terme, parce qu'il y a trop de voitures en circulation, il souhaite l'abandon des avantages fiscaux liés aux voitures de sociétés.

Pour voir plus loin, ce sont tous les avantages en nature qui devraient disparaître. Ils accentuent les inégalités entre les travailleurs, ils complexifient la comptabilité des entreprises, comme des travailleurs des URSSAF. Si 100 % des rémunérations étaient obligatoirement en euros, tout serait quand même plus simple.


Laurent J. Masson




Rubrique(s) et mot(s)-clé : hors-constructeur ; politique-transport_Europe