Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature

Twitter

Youtube

Nouveau :

Telegram


MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

20 années d'expériences pour vous informer.

Mercedes EQ : il faudra payer un loyer pour que la voiture avance

Jeu 24/11/2022   —   Bienvenue dans la voiture connectée.
Mercedes EQEC'est Tesla qui avait commencé. Le constructeur avait choisi de standardiser ses batteries, en dotant ses modèles de base d'une batterie de capacité importante, mais limitée par un logiciel. Le client achetait l'auto, et si quelques mois plus tard, il réalisait qu'une batterie de plus grande capacité lui serait utile, il n'avait qu'à faire un virement à Tesla (de plusieurs milliers de dollars), et hop, sa voiture avait une autonomie accrue. Il y avait aussi la fonction (partielle) de conduite autonome. L'option est payante, mais on ne peut l'acheter en une fois, il faut payer un loyer. C'est ce que Mercedes va proposer, pour l'instant aux Etats-Unis, pour accroître la puissance, et donc assurer de meilleures accélérations sur ses modèles EQ.
Mercedes EQSC'est pas gratuit, c'est une option à 1200 $. A payer tous les ans. Sur une Mercedes EQE 350 4Matic, l'option fera passer la puissance de 215 à 260 kW, ce qui améliorera les accélérations, réduisant le temps pour passer de 0 à 96 km/h de 6,0 à 5,1 secondes. L'option est aussi disponible sur la EQS 450 4Matic, elle fera là monter la puissance de 265 à 330 kW, améliorant l'accélération de 5,3 à 4,5 s.

Certains pourront voir ce système comme un progrès, qui permet de baisser le prix d'achat initial, mais d'autres le verront comme une horreur. On voit aussi déjà que Mercedes ne pourra proposer cela partout, puisque certains pays taxent les autos en fonction de leur puissance réelle. Il est conséquemment interdit de la modifier. Dans tous les cas, ils seront nombreux ceux qui regretteront le temps où quand après avoir acheté une voiture, il n'y avait plus rien à payer.


Laurent J. Masson




Rubrique(s) et mot(s)-clé : Mercedes ; technologie ; voiture-connectee