Profiter de tout MoteurNature

Twitter

Youtube


MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

21 années d'expériences pour vous informer.

Hopium, une fin qui était hélas très prévisible

Sam 22/07/2023   —   Ils voulaient faire mieux que Tesla !
concept Hopium MachinaAux débuts de Tesla, il y avait un roadster. C'est cette petite voiture qui a montré aux investisseurs que la start-up avait un réel savoir-faire dans la mobilité électrique, et qu'elle serait alors peut-être capable de concevoir une automobile en partant de zéro. Hopium, une start-up française, avait choisi de brûler cette étape, et de se lancer avec une voiture intégralement nouvelle, en partant de zéro. Et pour corser l'aventure, l'auto aurait un prix de 100 000 €. Les Porsche Cayenne à ce tarif se vendent très bien, mais Porsche a une réputation formidable, Hopium n'en a aucune. La jeune entreprise avait présenté un beau prototype au salon de l'auto, il avait même reçu le soutien d'une grande banque, qui s'engageait à en acheter des milliers. Mais pour les clients particuliers, ce s'annonçait beaucoup plus difficile. Surtout qu'Hopium avait fait le choix intéressant de l'hydrogène, comme Toyota et Hyundai, mais ni l'un ni l'autre, en dépit de tous leurs moyens, ne sont parvenus au succès commercial...

Cela fait beaucoup de défis à relever pour une jeune entreprise, le premier étant de réunir le capital de départ. Pour concevoir un nouveau modèle en partant d'une feuille blanche, un grand constructeur a besoin d'un minimum de 500 millions d'euros. Hopium ne les a jamais eu. Et il y a aussi le budget pour se doter d'un outil de production...

Tesla aurait-il pu réussir s'il avait débuté avec sa Model S sans passer par la case roadster ? On dit que Tesla fait des émules, mais Hopium voulait faire mieux que Tesla ! Alors que le constructeur américain bénéficiait de l'aura incroyable de son patron Elon Musk, et du back-up de plusieurs milliardaires de la silicon valley. Pour exprimer les choses froidement, il était évident que cela ne pouvait pas réussir. Rappellons que même Tesla a failli échouer. En 2017, 5 ans après le lancement de la Model S, Tesla était encore une entreprise terriblement déficitaire.

Hopium a été placé en redressement judiciaire pour une période de 6 mois, jusqu'au 19 janvier 2024, mais cela ne servira à rien. Il aurait mieux valu prononcer de suite la liquidation. Hopium cherche aussi à vendre des piles à combustible, mais quand il y a déjà des multinationales avec une solide réputation qui en vendent, quelle est la superiorité du matériel du nouveau fabricant Hopium ? Non, soyons clairs, cela ne pouvait pas réussir.


Laurent J. Masson




Rubrique(s) et mot(s)-clé : autres-marques-artisans ; concept-prototype-electrique