Profiter de tout MoteurNature

Twitter

Youtube


MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

21 années d'expériences pour vous informer.

Les surprises du leasing social de la voiture électrique à 100 €

Ven 15/12/2023   —   Plutôt mieux qu'attendu.
leasing social pour voitures électriquesC'était une promesse du candidat Macron lors de l'élection présidentielle de mai 2022 : des voitures électriques qui ne coûteraient que 100 € par mois. Cela aura pris du temps, mais la mesure est concrétisée aujourd'hui, en voici les principales caractéristiques.

La voiture est-elle réelement à 100 € par mois ?

En fait, non. Une dizaine de modèles est disponible par ce dispositif, et aucune n'est à ce montant précis. Mais il y en a des moins chères, et des plus chères. On trouvera ici une liste des modèles disponibles au leasing social (liste exhaustive au 15 décembre 2023). La mensualité maximum a été fixée à 150 €, et c'est une grosse surprise, puisqu'avec ce montant plus élevé, il n'y aura pas que des citadines à pouvoir bénéficier du dispositif.

N'aura t-il rien d'autre à payer ?

Il s'agit d'un leasing. Il y a donc un contrat à respecter, et il y aura des frais si on n'en respecte pas les termes. Ce peut être des kilomètres excédentaires (le minimum est de 12 000 km annuels), ou une auto qui ne serait pas rendue à son loueur dans un état standard. Dans tous les cas, il faudra aussi payer l'assurance, mais le point important est qu'il n'y a aucun apport initial, alors que c'est normalement le cas avec un leasing.

Concrètement, à combien se monte l'aide l'état ?

L'idée est que pour le bénéficiaire du leasing social, la mensualité ne dépasse jamais les 150 €. Pour ce faire, l'état versera au loueur une prime jusqu'à 13 000 €.

Faut-il obligatoirement louer, ne peut-on acheter ?

Oui, il y a le choix parce que si le système du gouvernement est un leasing social, il s'agit d'une location-vente, et il est possible qu'elle soit avec, ou sans, une option d'achat à la fin du contrat. Mais il n'est pas possible d'acheter de suite avec ce dispositif, il y a obligatoirement une période de location, et elle est au moins de 3 ans.

Tous les français peuvent-ils en bénéficier ?

Non. A la différence du bonus pour les voitures électriques qui est offert à tous les acquéreurs d'une voiture électrique, ce dispositif est destiné aux français en dessous d'un certain seuil de revenus. Il faut avoir un revenu fiscal de référénce par part inférieur à 15 400 €. Ensuite, il faut travailler. Les retraités n'y ont pas droit. Travailler et rouler pour son travail, soit parce qu'on habite à 15 km ou plus de son lieu de travail (l'employeur devra fournir une attestation), soit avoir au moins 8000 km de déplacements professionnels dans l'année, si on est à son compte.

Y aura t-il des voitures pour toutes les personnes éligibles ?

Non. Pour le moment, le dispositif est limité à 25 000 bénéficiaires pour l'année 2024. Le gouvernement dit cependant que ce nombre sera prochainement élargi, sans plus de précisions.

Faut-il mettre une vieille voiture à la casse pour en profiter ?

Non. Ce dispositif de leasing social est totalement indépendant du système de la prime à la conversion, et ces 2 dispositifs légaux ne sont pas cumulables.

Comment profiter de ce leasing social ?

Il faut remplir un formulaire en ligne sur ce site officiel, pour tester son éligibilité. Le prospect pourra ensuite entrer en contact avec des loueurs partenaires du programme.



Rubrique(s) et mot(s)-clé : toutes-les-marques ; bonus-malus-prime-taxe