Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

La batterie du futur est... française

Lun 03/05/2004   —   Voilà un évènement ! Alors que l'essentiel des batteries modernes qui équipe les téléphones mobiles et autre ordinateurs portables provient d'Asie, une entreprise française présente un nouveau type de batterie à destination des automobiles.
Il s'agit du groupe Bolloré. Cette grande entreprise française, aux compétences multiples, travaille depuis plus de 10 ans à développer des batteries électriques de très hautes performantes, un travail de recherche qui a été formalisé par la création de la société « BATSCAP » (Batteries-Supercapacités) en partenariat avec EDF (c'était en 2001), et la batterie est aujourd'hui prête. C'est une batterie lithium métal polymère (LMP), anode en lithium-métal, électrolyte solide en polymère extrudé et cathode extrudée. Sans métaux lourds donc. Cette nouvelle batterie pourrait équiper la future voiture hybride française que développe en ce moment le couple Heuliez/Dassault (le concept Cleanova vu à Genève), et un pack de 200 kg de batteries permettrait une autonomie de 200 km (alors qu'un Renault Kangoo électrique ne fait pas 100 km avec plus de 300 kg de batteries NiCad).
D'après Reuters, Vincent Bolloré pourrait aussi trouver des clients en Chine, puisque ce pays, qui va organiser les jeux olympiques en 2008, a déjà annoncé que tous les athlètes se déplaceront en véhicules zéro-pollution. Mais les batteries françaises seront alors en concurrence avec les piles à combustibles.

Rubrique(s) et mot(s)-clé : Bollore-Bluecar ; technologie ; voiture-electrique