Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

17 années d'expériences pour vous informer.

Courrèges EXE, l'initiative française d'une voiture électrique de record

La déclaration

Quand on pense voiture électrique, on pense soit à une voiturette plus proche de l'auto sans permis que d'une voiture conventionnelle, soit à un modèle à essence converti à la traction électrique avec beaucoup de compromis. En dépit des qualités pratiques d'une Renault Kangoo électrique (dernière voiture électrique commercialisée par un grand constructeur), aucune de ces 2 solutions n'est vraiment satisfaisante. Pour faire une bonne voiture électrique (et encore plus pour faire une bonne voiture à PAC), il faut la développer à partir d'une plateforme spécifique à la traction électrique.

Ce raisonnement, s'il fait l'unanimité chez tous les ingénieurs, n'est pourtant appliqué par aucun constructeur. Incapable de calculer la rentabilité d'un projet de voiture électrique, les constructeurs ont abandonné cette technologie. Ils ne restent donc plus que les entrepreneurs isolés pour la développer, et parmi eux, une femme. Etablie dans l'un des plus chics quartiers de la capitale, Mme Coqueline Courrèges n'a pas grand chose de commun avec des créateurs d'automobile, comme André Citroen, Henry Ford ou plus modestement Charles Morgan. Mais pourtant elle agit, et elle parvient à des résultats puisque sa voiture, roule, qu'elle est immatriculée, et qu'elle a participé au dernier Challenge Bibendum.

La couture mène à tout, et ce n'est pas Toyota, grand fabricant de machines à coudre, et à l'origine fabricant de métiers à tisser qui dira le contraire... Cette Courrèges EXE n'est de plus pas une première, puisqu'il y a 2 ans, Mme Courrèges avait participée au Challenge Bibendum, et au salon de Paris ensuite, avec la Bulle, un premier prototype. Et si on va chercher dans la passé, en 1969 déjà, lors d'une présentation de collection (de haute couture), une petite maquette de véhicule électrique avait fait un tour de podium. L'engagement de la maison n'est donc pas récent, mais quel dépit de constater que si en 35 ans, la mode et le secteur de l'habillement ont totalement changé, la proportion de véhicules électriques en circulation n'a guère bougée...

Conçue à la base pour recevoir une traction électrique, l'EXE s'exhibe sur la photo du haut sans son groupe propulseur. Il s'agit d'une traction avant et, très féminin (par rapport au moteur thermique qui est on ne peut plus masculin, surtout en diesel), le moteur électrique est un cylindre de quelques 50 kg, compact, qui est implanté à l'avant de l'auto. Ce qui est très volumineux autour de lui, c'est l'électronique de gestion, pour lui, mais aussi pour les batteries. Il s'agit de Lithium-Ion, d'une capacité de 149 A/h à la tension de 370 V, et elles sont idéalement situées dans le soubassement de l'auto. Elles ont donc un effet stabilisateur, en contribuant à donner à l'auto un centre de gravité très bas.

Pour le reste du développement, partant du principe que la clé de bonnes performances, c'est la légèreté, la voiture est d'une simplicité affolante, ou affriolante... Parce qu'avec une masse tout juste inférieure à la tonne, l'EXE va de 0 à 100 km/h en 6.2 secondes ! Exactement le temps d'une Porsche Boxster. Et ce ne s'arrête pas là, l'EXE monte à 160 km/h. Pas mal... Et on pourrait encore faire mieux, il suffirait d'allonger le rapport de démultiplication, mais cela exigerait de modifier le design de l'auto, pour accorder une plus grande place au souci aérodynamique. Dans l'état, avec sa carrosserie tubulaire habillée de plexiglas l'EXE est tout pour le style, on n'avait plus vu cela depuis 30 ans. Hauteur mise à part (1,62 m), l'EXE évoque le concept Pininfarina Modulo ou la première maquette de la Lamborghini Countach, d'ailleurs comme elles, l'EXE est très large : 2,20 m.

Mais courte avec seulement 4,04 m de longueur, l'EXE se montre ici en configuration 2 places, mais il est possible de rajouter 3 sièges à l'arrière, ce qui permettrait d'envisager un usage familial. Mais l'auto est-elle apte aux longs trajets ? Un peu, oui, l'autonomie est annoncée à 450 km. La Venturi Fetish ne dit pas mieux, mais ce n'est qu'une question de choix technique, puisque c'est le même ingénieur qui est derrière ces 2 autos. La Venturi est aussi incontestablement plus sécurisante, avec une vraie carrosserie, alors que la portière de la Courrèges EXE se limite à un tube métallique. La question de l'étanchéité semble aussi avoir été étudiée assez succintement, et il faut être bien habillée pour conduire l'EXE, mais c'est la moindre des choses pour une voiture de couturier. Néanmoins, tous ceux qui montent à son volant sont séduits, et si la Courrèges EXE ne sera jamais produite en série, elle est une déclaration de style et de viabilité de la propulsion électrique qui ne mérite que des éloges.







Dernières actualités de l'écologie automobile :


25-01-2020 — Avec l'électrique, Maserati joue une nouvelle partition — Bande son inédite.

24-01-2020 — Energies renouvelables : la France va rater ses objectifs 2020 — Il faut faire plus !

24-01-2020 — Audi, Opel, Renault investissent dans les bornes de recharge — Enfin, des actes.

23-01-2020 — Cruise Origin : le vrai début de la voiture autonome — Transport en commun individualisé ?

22-01-2020 — Dans les faits, Toyota le constructeur le plus écolo — En Europe.

21-01-2020 — 50 millions ! Sono Motors a réussi sa campagne de financement — Une première mondiale.

21-01-2020 — Quand Elizabeth Borne rêve de s'attaquer aux normes sur le CO2 — Sans espoir ?

20-01-2020 — Pour avancer vite, Hyundai et Kia s'allient avec Arrival — Un van électrique qui a de l'avenir.

20-01-2020 — L'usine Tesla en Allemagne : des avancées et des embûches — La vente du terrain toujours pas finalisée.

19-01-2020 — Des questions si Fiat Chrysler s'allie avec un géant chinois de l'électronique — En Chine et en France.

18-01-2020 — Ford S-Max et Galaxy hybrides, la bonne surprise — Exactement ce que le docteur avait prescrit.

17-01-2020 — La future pure électrique de Kia aura plus de 500 km d'autonomie — Nettement plus !



Nos derniers essais :


Audi e-tron - Essai détaillé
Audi e-tron - Essai détaillé
— Impressionnante à plus d'un titre.

Audi ; voiture-electrique
Renault Clio Blue dCi 85 - Essai détaillé
Renault Clio Blue dCi 85 - Essai détaillé
— Machine à rouler à la sobriété record.

Renault ; faible-consommation
Renault Clio TCe 100, essai détaillé
Renault Clio TCe 100, essai détaillé
— Une essence qui a les qualités pour rester leader.

Renault ; faible-consommation
Hyundai Kona hybride, essai détaillé
Hyundai Kona hybride, essai détaillé
— Le style et la vertu à bon prix.

Hyundai ; voitures-hybrides
Toyota Corolla Hybride 180 ch, essai détaillé
Toyota Corolla Hybride 180 ch, essai détaillé
— La première compacte hybride sportive.

Toyota ; voitures-hybrides
Ford Fiesta ST 200 ch, essai détaillé
Ford Fiesta ST 200 ch, essai détaillé
— Espèce sportive toute mécanique à protéger.

Ford ; essence-diesel
Essai détaillé, BMW i3 batterie 42 kWh
Essai détaillé, BMW i3 batterie 42 kWh
— Toujours un bijou de technologie.

BMWi ; voiture-electrique