Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature

Twitter

Youtube

Nouveau :

Telegram


MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

20 années d'expériences pour vous informer.

Le salon EVER de Monaco, le salon international des véhicules écologiques

Toujours leader

Le sujet est porteur. Colloques ou expositions, les manifestations liées aux véhicules écologiques fleurissent en France, mais c'est le salon de Monaco qui reste le plus important. Quoi de plus logique, puisque c'est le plus ancien. L'édition 2006 se distinguait en accueillant plusieurs premières et, si le salon est désormais ouvert à toutes les énergies, les véhicules électriques y sont largement dominants. Rappellons que c'était les seuls admis il y a de cela 2 ans. Et preuve que ce salon prend de l'importance, on y voyait pour la première fois le CityEL (ci-dessus). Il s'agit d'une sorte de gros tricycle électrique, plutôt puissant et fiable, et qui connait un certain succès de l'autre côté du-Rhin, il vient maintenant tenter sa chance de ce côté-ci.

On en reparlera vite ici, et un peu après des Geo Quad. Ce fabricant italien exposait 2 modèles (ci-contre). Le jaune est homologué pour la route, il vaut 8000 €, le kaki ne l'est pas, il n'en vaut que 4000. Mais ce constructeur présentera dans le courant de l'été, un nouveau modèle, qui devrait être plus esthétique que ces 2 quads-ci, dont l'aspect est un peu trop utilitaire. Reprenant le meilleur de ces 2 modèles (et les gros coffres à bagages en option), cette nouveauté pourrait faire décoller le quad électrique. C'est pour cet été !

Cela dit, si les petits véhicules électriques viennent un jour inonder le marché français, ce sera plus vraisemblablement en provenance de Chine que d'Italie. La société Gomotors a déjà un catalogue complet de cyclomoteurs, de scooters, de quads pour enfant et de petits véhicules urbains, dont on voit ci-contre une version biplace. L'entreprise est française, mais toute la conception et la fabrication sont chinoises, il y avait même un ingénieur chinois sur le stand pour en témoigner. Cette société en est aujourd'hui à peaufiner la définition de ses produits, et elle semble mettre sur pied une organisation solide pour les proposer ensuite dans toute la France.

Mais aucun de ces véhicules n'a cependant de quoi exciter l'amateur. Et mis à part une vieille Citroën Saxo électrique, qui n'est plus disponible en neuf, il n'y avait qu'une seule vraie voiture électrique sur le salon, c'était la Venturi Fetish (ci-contre). Nous la découvrions sous une livrée blanche, et celle-là, c'est une vraie voiture ! 18 mois après sa présentation au salon de Paris, cette auto reste la plus convaincante des électriques (surtout qu'elle a de nouvelles batteries), mais son tarif l'empêche, hélas, de pouvoir s'affirmer sur un plan commercial. Ce que son constructeur a bien constaté, et il entend alors réagir.

Une voiture plus abordable, une surprise, Venturi frappera fort au prochain salon de Paris ! Vrai que le constructeur a tout récemment fait parler de lui en ressortant une voiture de compétition à essence, mais sa grande ambition, c'est la traction électrique, et zéro pollution. Nous aurions aimé trouver pareille ambition chez Peugeot, qui exposait probablement la plus belle voiture du salon (ci-contre), une voiture de course diesel reprenant les lignes des concepts RC Pique et Carreau d'il y a quelques années. Cette auto fonctionne avec un mélange moitié gazole/moitié diester. De la part d'un grand constructeur comme Peugeot, s'ils prennent la peine de travailler sur les biocarburants, ils pourraient aller jusqu'au bout, et développer une voiture qui marche à 100 % au végétal. A l'huile pure.

Un peu plus loin, Citroën exposait la version gaz naturel de sa C3. Le kit semble bien fait, tout est en ordre sous le capot, mais nous devons déplorer l'absence de toute chiffre sur les performances environnementales de cette auto. La C3 au gaz polluerait moins, c'est très vraisemblable, mais quelle réduction dans les émissions d'oxydes d'azote, ou d'hydrocarbures imbrulés, c'est le grand mystère... Car n'oublions pas de le préciser, les normes sont laxistes. Une entreprise qui développe un kit d'alimentation gaz naturel (ou GPL), n'a aucune obligation légale de faire pour que ce kit rende la voiture moins polluante... Nous préférons donc évoquer l'avenir avec la C4 hybride, en affirmant que le développement de voitures hybrides chez PSA est fermement engagé.

Et grosse surprise du salon, un nouveau-venu sur le segment de l'hybride en France, la société ADS Technologies. Cette jeune entreprise française fabrique des scooters électriques (le gris et le rouge ci-contre), ainsi qu'un tout nouveau scooter hybride (le bleu). Se basant sur le modèle électrique, mais en l'accompagnant d'un moteur thermique de 50 cm3, ce scooter inédit va... Beaucoup plus loin ! En électrique pur, le scooter peut parcourir 30 km à 45 km/h, alors qu'avec le moteur thermique seul, le scooter consomme 2,5 l/100 km.

En fonctionnement hybride, le fabricant annonce une consommation réduite à un seul litre aux 100 km, mais il faut y ajouter la recharge des batteries le soir au domicile. A suivre... Toujours dans les scooters, le Vectrix est toujours aussi beau, mais la version à pile à combustible (PAC) à disparue. Il ne reste plus que la version électrique (ci-contre), dont la production devrait bientôt démarrer en Pologne (des investisseurs y ont des facilités), et qui serait disponible en octobre 2006 contre 8000 €. Même si le Vectrix est le plus beau et le plus performant de tous les scooters électriques, ses performances sont celles d'un 125 essence, et sa finition est excellente, cela fait cher pour un scooter. Et c'est toute la difficulté de la traction électrique, que de convaincre qu'elle est chère à l'achat, d'accord, mais qu'ensuite le coût d'utilisation est minimal.

Autre surprise, notre rencontre avec la Compagnie Européenne des Technologies de l'Hydrogène (CETH). Il s'agit d'une jeune entreprise française, établie dans l'Essonne, qui fabrique des électrolyseurs, et des réformeurs pour produire de l'hydrogène avec du bioéthanol (pour des applications stationnaires, ou embarqués dans un véhicule). L'illustration ci-contre montre l'électrolyseur, avec une trottinette à PAC qui est également de leur conception. Alors après le scooter hybride, on ressortait du salon revigoré quand aux capacités d'innovation du pays. Tant mieux.







Dernières actualités de l'écologie automobile :


03-02-2023 — Stellantis avec Engie pour vendre des solutions de mobilité hydrogène — Accord gagnant-gagnant.

03-02-2023 — Nissan Max Out, un roadster électrique craquant — Un look pour redynamiser Nissan.

02-02-2023 — Un record de drift sur glace pour la Skoda Enyaq — Il ne fallait pas avoir froid aux yeux.

02-02-2023 — Les électriques ont 12 % du marché en Europe — Plus d'un million et demi de voitures.

01-02-2023 — Mustang Mach E : prix en baisse aux Etats-Unis — La compétition est commencée.

01-02-2023 — Les énergies renouvelables ont battu le gaz naturel en Europe — Une victoire attendue.

01-02-2023 — Mercedes GLE : surtout avec des 4 cylindres — Nouvelle phase de downsizing.

31-01-2023 — Activesphere, Audi invente le crossover pick-up — Une idée à creuser.

31-01-2023 — Peugeot : des ventes divisées par 2 ! — Le covid, la pénurie de semi-conducteurs...

30-01-2023 — Après l'échec logique de la Lightyear 0, la 2 sous de meilleurs auspices — Mais la partie n'est pas gagnée.

29-01-2023 — Peugeot e-3008 : 700 km d'autonomie avec une batterie de 104 kWh — Choix de batteries, choix de moteurs.

28-01-2023 — Stellantis va lancer l'hybride en grand, d'abord chez Peugeot — Le projet E-Lion commence par l'hybride.



Nos derniers essais :


Peugeot 308 SW Plug-in Hybrid 180 ch - Essai détaillé - Opération séduction réussie
Peugeot 308 SW Plug-in Hybrid 180 ch - Essai détaillé - Opération séduction réussie
— A condition de recharger toutes les nuits.

Peugeot ; voiture-hybride-rechargeable
Suzuki S-Cross Dualjet Hybrid - Prise en mains
Suzuki S-Cross Dualjet Hybrid - Prise en mains
— Un full-hybride pas assez full ?

Suzuki ; voiture-hybride
Essai détaillé : Renault Megane E-Tech 220 ch 60 kWh
Essai détaillé : Renault Megane E-Tech 220 ch 60 kWh
— Record de sobriété pour une quasi sportive.

Renault-ZE ; voiture-electrique
Essai détaillé : MG ZS EV 70 kWh
Essai détaillé : MG ZS EV 70 kWh
— Une championne du rapport prix/prestations.

MG ; voiture-electrique
Essai détaillé : Skoda Enyaq iV 80
Essai détaillé : Skoda Enyaq iV 80
— Une tchèque électrique au meilleur niveau.

Skoda ; voiture-electrique
Prise en mains : Ford e-Transit
Prise en mains : Ford e-Transit
— La révolution du fourgon électrique est en marche.

Ford ; utilitaire-leger
Essai détaillé : Renault Captur E-Tech hybride
Essai détaillé : Renault Captur E-Tech hybride
— Au niveau de Toyota pour le rendement.

Renault ; voiture-hybride
Essai détaillé : Citroën ë-C4
Essai détaillé : Citroën ë-C4
— Originale et confortable, une vraie Citroën.

Citroen ; voiture-electrique
Essai détaillé : Suzuki Vitara hybride
Essai détaillé : Suzuki Vitara hybride
— Vrai hybride, vrai 4x4 mais toujours abordable.

Suzuki ; voiture-hybride