Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature

Twitter

Youtube


MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

19 années d'expériences pour vous informer.

La Lotus Exige 265E est tout en muscles puisqu'elle roule au biocarburant !

Descendante des spartiates

Un moteur diesel tournant à l'huile végétale sera toujours moins puissant qu'avec du gazole, puisque l'huile végétale a un indice de cétane inférieur à celui du pétrole. Mais l'alcool, c'est autre chose. Et le sans plomb 95 apparait bien maigre face à l'éthanol, qui a un indice d'octane de 113. Pas besoin de chercher plus loin la première motivation des ingénieurs de Lotus, elle est là. Une plus grande puissance. Mais ce n'est pourtant pas la seule raison. Car s'il est un tout petit constructeur, Lotus est aussi un bureau d'études, travaillant pour des grands constructeurs.

Et face à notre futur incertain, ce devient une compétence utile, recherchée, pour une société d'ingénieurerie que de savoir bien convertir une auto à la consommation de biocarburant. C'est l'objet de ce prototype de recherche et développement pour Lotus. Il s'agit d'un exemplaire unique, sans pour l'heure qu'il soit question que Lotus commercialise bientôt une auto fonctionnant avec un biocarburant, ni un kit pour convertir les voitures déjà en circulation. Base de recherches, cette Lotus Exige est un point de départ qui est le fruit de 5 semaines de travail. Elle ne roule pas à l'éthanol pur, mais à l'E85 (85 % éthanol et 15 % d'essence), et c'est surtout la plus puissante Exige jamais faite.

Dans sa version de série, la Lotus Exige est motorisée par un 4 cylindres 1800 de Toyota (badgé Toyota en fait, vu que c'est Yamaha qui le fabrique). Un moteur poussé puisqu'il produit 192 ch au régime élevé de 7800 tr/mn. Et Lotus propose en option une version avec compresseur (de type Roots), qui vient porter la puissance à 220 ch. C'est cette version qui a été choisie pour la conversion à l'E85, puisque par définition, un moteur suralimenté à plus à gagner à l'adoption d'un carburant ayant un indice d'octane plus élevé, qui peut brûler plus rapidement.

265 ch à 8000 tr/mn. C'est 20 % de puissance en plus par rapport à ce même moteur fonctionnant à l'essence. Le couple augmente lui de 16 % (249 Nm à 5500 tr/mn), et dans une auto qui ne fait que 930 kg, cela promet des sensations de conduite inattendues pour une voiture verte. Baptisée Exige 265E (265 ch Éthanol), cette Lotus vient prouver une fois de plus qu'écologie et plaisir automobile ne sont pas impossibles à marier. Car rappellons-le, l'usage d'E85, selon les différentes manières dont il est produit, réduit les émissions de CO2 de 50 à 70 %.

Mais qu'ont fait les ingénieurs pour obtenir 20 % de puissance en plus, actuellement, ils n'ont rien modifié de structurel. Tout est optimisation, et reprogramming. D'abord, ils ont changé les injecteurs, ils en ont mis de plus gros (et qui résistent à la corrosion de l'éthanol), c'est parce l'E85 (l'alcool), a une densité énergétique inférieure à celle de l'essence. Il faut donc plus de carburant, et l'auto consomme peut-être 25/30 % de plus, mais si elle est 20 % plus puissante, on s'y retrouve (le GPL n'avait pas été gêné par sa surconsommation sans gain de puissance, il y avait même souvent perte). A côté de cela, 2 injecteurs supplémentaires ont été ajouté à l'admission du compresseur, pour accroître la quantité de carburant envoyé dans le moteur à haut régime.

Cela ne semble pas très écologique, mais il y a pourtant un avantage du fait que l'éthanol a un pouvoir refroidissant supérieur à celui de l'essence (sa température de combustion est plus basse). L'air comprimé qui est envoyé dans les cylindres est alors plus frais, et cela diminue l'énergie nécessaire à faire tourner le compresseur. Et l'écologie rejoint la performance... Encore que si l'objectif premier avait été la réduction des consommations, les ingénieurs auraient probablement fait une gestion électronique différente. Car ici, tout a été reprogrammé dans le but de gagner de la puissance, et le résultat est même étonnant. Gagner 20 % en passant à l'E85 est énorme.

Habituellement, c'est plutôt 10/15 %. Les ingénieurs Lotus sont forts, et avec une accélération de 0 à 100 km/h en moins de 4 secondes, le 0 à 160 km/h en 9,2 s, et une vitesse de pointe supérieure à 250 km/h, ils ont probablement fait la voiture de route qui roule avec un biocarburant, la plus performante du monde. Car il n'y a pas que le moteur qui ait été amélioré, les freins ont reçu des étriers à 4 pistons, la suspension a été rendue plus rigide, après que la caisse ait été abaissée d'un centimètre, et cette Lotus Exige 265E est une voiture au biocarburant que bien peu de voitures à essence pourraient suivre...

Mais quel est maintenant l'objectif de Lotus, il est de prendre la voie du Flex-Fuel. C'est la voie brésilienne, où la plupart des voitures neuves, peuvent maintenant rouler indifféremment à l'essence ou à l'éthanol pur, ou n'importe quel mélange des 2. Mais Lotus a déjà annoncé qu'il veut faire mieux : son but est une auto qui accepterait l'essence, l'éthanol, mais aussi le méthanol et le butanol (2 autres alcools). Ce serait une voiture Super Flex, et c'est pour demain.







Dernières actualités de l'écologie automobile :


22-09-2021 — Lotus présente l'architecture de la future Alpine électrique — L'ingéniosité anglaise.

21-09-2021 — Un peu d'hybride dans l'énorme Toyota Tundra — Sans le THS.

20-09-2021 — Fering Pioneer, électro-diesel avec 7000 km d'autonomie — Concentré de bonnes idées.

19-09-2021 — Volkswagen ID.3, la version sportive sera plus qu'une GTX — ID.X ou ID.3 R ?

18-09-2021 — Citroën part à la conquête de l'Inde et du Brésil avec une C3 — Une voiture spécifique.

17-09-2021 — Ford Fiesta, restyling pour une petite qui a toujours été dans le coup — Avec l'atout de l'E85.

17-09-2021 — La Lucid Air électrique homologuée avec une autonomie de 836 km !!! — Toute la concurrence ridiculisée.

16-09-2021 — Toyota RAV4 Trail, un hybride qui sort des sentiers battus — Nouveau regard.

15-09-2021 — Mobilize Duo, il ne remplacera pas vraiment le Twizy — Achetez un Twizy pendant qu'il est temps.

15-09-2021 — Rivian R1T, le premier pick-up électrique en production — Devant Ford et Tesla.

14-09-2021 — AMG ONE : Mercedes fait attendre les plus riches — Les volumes d'abord.

14-09-2021 — Ford Kuga FHEV E85, seulement 300 € de plus pour l'hybride au superéthanol — Doublement écolo.



Nos derniers essais :


Essai détaillé : Ford Mustang Mach E
Essai détaillé : Ford Mustang Mach E
— Vous reprendrez bien un peu de rock n' roll ?

Ford ; voiture-electrique
Essai détaillé : Toyota Camry hybride
Essai détaillé : Toyota Camry hybride
— Au bon goût américain.

Toyota ; voiture-hybride
Essai détaillé : Ford Kuga FHEV
Essai détaillé : Ford Kuga FHEV
— L'hybride simple : si pratique.

Ford ; voiture-hybride
Essai détaillé : Volkswagen ID.4 77 kWh
Essai détaillé : Volkswagen ID.4 77 kWh
— L'électrique qu'il fallait faire. Exactement.

Volkswagen ; voiture-electrique
Essai détaillé : BMW X1 xDrive 25e hybride rechargeable
Essai détaillé : BMW X1 xDrive 25e hybride rechargeable
— Un vrai SUV, une vraie BMW et c'est écolo.

BMW ; voiture-hybride-rechargeable
Essai détaillé : Toyota Yaris Hybride
Essai détaillé : Toyota Yaris Hybride
— Toujours la citadine idéale.

Toyota ; voiture-hybride
Kia Ceed SW hybride rechargeable, prise en mains
Kia Ceed SW hybride rechargeable, prise en mains
— Tout simplement la meilleure Kia hybride rechargeable.

Kia ; voiture-hybride-rechargeable
Ford Explorer PHEV 457 ch - Essai détaillé
Ford Explorer PHEV 457 ch - Essai détaillé
— Un bon géant, vert, mais un géant tout de même, et c'est pour cela qu'on l'aime.

Ford ; voiture-hybride-rechargeable
Suzuki Swift, BM5, CVT & AllGrip
Suzuki Swift, BM5, CVT & AllGrip
— La sécurité des 4 roues motrices à bon prix.

Suzuki ; faible-consommation