Profiter de tout MoteurNature

Twitter

Youtube


MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

22 années d'expériences pour vous informer.

Hubject lance Intercharge, le premier réseau européen de bornes de charge pour véhicules électriques

HubjectCe n'est un secret pour personne que les bornes de charge pour voitures électriques ne sont pas très nombreuses. Mais derrière la faiblesse du réseau, il y a un autre problème, moins connu car plus délicat, celui de son accès. Il y a des bornes, mais souvent, il faut être inscrit, et possèder une carte RFID, pour pouvoir y brancher son auto. Parfois, il est possible d'obtenir ce sésame sur place, mais encore faut-il que l'employé qui a été formé à cette tâche soit présent et disponible. Ce qui n'est pas toujours le cas. Même si les gens sont gentils envers les automobilistes précurseurs qui roulent en électrique, et que les choses s'améliorent, ces petites tracasseries viennent encore troubler le quotidien de l'automobiliste électrique. Hubject vise à les supprimer.

InterchargeHubject, lancé il y a 2 ans, est un protocole d'eRoaming pour échanger des informations entre une voiture électrique et son propriétaire, une borne de charge et un fournisseur d'électricité. Hubject désigne aussi le réseau qui stocke toutes les données, tandis que le réseau de bornes au standard Hubject s'appelle Intercharge. L'idée d'Hubject est née en Allemagne, où à la différence de la France où EDF règne en maitre, il y a plus de 1000 producteurs d'électricité. Il fallait trouver un moyen pour que tous puissent alimenter n'importe quelle voiture électrique, sans que l'automobiliste n'ait à se soucer de l'origine de l'électricité. Ce moyen s'appelle Hubject.

BMW i3 L'automobiliste signe un contrat avec Hubject, et c'est tout. Il peut ensuite brancher son auto sur toutes les bornes du réseau Intercharge sans autre formalité, et il recevra une facture mensuelle unique. Hubject est une joint-venture entre 2 constructeurs auto (BMW et Daimler), 2 gros producteurs d'énergie (EnBW et RWE) et 2 leaders industriels multi-activités (Bosch et Siemens). Tous des poids lourds de l'industrie allemande, dont l'influence va bien au-delà des frontières de leur pays d'origine, puisque le réseau Intercharge est désormais européen. L'avantage de le rejoindre est que son protocole OICP (Open InterCharge Protocol) est comme son nom l'indique accessible à tous. Ce fait a valu à Hubject le soutien d'ABB (entre autres).

Smart Electric DriveBlue Corner en Belgique, ElectricTraffic en Finlande, Wien Energie GmbH, Kärntner Elektrizitäts AG, et EVN AG en Autriche ont déjà rejoint les protocoles d'eRoaming de Hubject. Il y a donc une opportunité pour tous les autres. Plutôt que de faire un petit truc seul dans son coin, et c'est ce que fait la France avec le projet GIREVE, il serait intelligent de rejoindre un réseau européen en pleine croissance (Hubject embauche à Berlin). Après que la France se soit isolée de ses partenaires européens en faisant seule contre tous les autres pays, le choix des prises Type 3, on espère qu'il n'en sera pas de même dans la gestion de l'itinérance. Cela permettrait d'abord de faire des économies, puisque tous les développements techniques ont été payés par les allemands, mais il faut surtout penser aux automobilistes. Ce serait formidable de pouvoir recharger une voiture électrique n'importe où en Europe, sans aucune formalité !

Laurent J. Masson



Rechercher sur ce site :



Dernières actualités de l'écologie automobile :


17-06-2024 — Les anciennes de plus en plus populaires à Madine — Une des plus grosses rencontres de France.

17-06-2024 — La Jeep Renegade aurait des cousines chez Citroën et Fiat — Descente en gamme.

16-06-2024 — L'autorité de la concurrence ne veut pas faire de vagues — La question des bornes de recharge.

15-06-2024 — Fiat Grande Panda, changement de segment — Détestable rationalisation.

14-06-2024 — Alpine A290 : le plus grand pari de Renault — Beaucoup de promesses.

13-06-2024 — Electriques chinoises : l'Europe se montre technocratique et peureuse — Il faut changer d'Europe !

12-06-2024 — Toyota Hilux à hydrogène, c'est l'heure des tests — Un bon départ.

12-06-2024 — Hyundai Inster, la petite coréenne électrique aura de l'autonomie — Ce ne sera pas qu'une citadine.

11-06-2024 — La Turquie ajoute une taxe de 40 % aux voitures chinoises — Ne pas laisser faire.

10-06-2024 — Nouvelle Fiat 500 essence, le sauvetage interdit après l'erreur tactique — Exemple à ne pas suivre.



Nos derniers essais :


Essai détaillé Toyota bZ4X AWD
Essai détaillé Toyota bZ4X AWD
— Le futur de la Prius est prometteur !

Toyota ; voiture-electrique
Prise en mains Suzuki Swift
Prise en mains Suzuki Swift
— L'indispensable citadine essence abordable.

Suzuki ; faible-consommation
Essai détaillé MG4 XPower 435 ch
Essai détaillé MG4 XPower 435 ch
— La meilleure sportive du quotidien.

MG ; voiture-electrique
Essai détaillé Jeep Avenger électrique 156 ch
Essai détaillé Jeep Avenger électrique 156 ch
— Elle est trop belle, on la marie au premier regard.

Jeep ; voiture-electrique
Essai détaillé Citroen C5 Aircross hybride 136 ch
Essai détaillé Citroen C5 Aircross hybride 136 ch
— Un mild hybride qui est presqu'un full.

Citroen ; voiture-hybride
Dacia Jogger Hybride 140 ch - Essai détaillé
Dacia Jogger Hybride 140 ch - Essai détaillé
— Elle demande peu, elle donne beaucoup.

Dacia ; voiture-hybride
BYD Seal électrique AWD 530 ch - Prise en mains
BYD Seal électrique AWD 530 ch - Prise en mains
— La Tesla Model 3 battue, et pas qu'elle.

BYD ; voiture-electrique
Opel Corsa 156 ch - Prise en mains
Opel Corsa 156 ch - Prise en mains
— Petite voiture, mais gros arguments.

Opel ; voiture-electrique
Nissan Ariya 87 kWh - Essai détaillé
Nissan Ariya 87 kWh - Essai détaillé
— Une vraie japonaise, avec une grande autonomie.

Nissan ; voiture-electrique