Profiter de tout
MoteurNature






MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.
15 ans d'expériences pour vous informer.

Dyson veut passer des aspirateurs aux voitures

Jeu 28/09/2017   —   Peut-il réussir ?
Robot aspirateur DysonL'illustration ci-dessus présente le plus beau modèle du fabricant Dyson. C'est un robot aspirateur. On appuie sur le bouton, et il fait le tour d'une pièce pour y aspirer toutes les poussières. Plus fort, il est programmable à l'aide d'une application sur un smartphone. Mais là, il y a un point très critiquable en ce que cet aspirateur fait partie de la nouvelle vague de l'Internet des objets. C'est dire que pour le programmer, il faut se connecter à un serveur central, et rentrer son nom puis l'identifiant de l'appareil. Il y a donc une base de données quelque part, où il sera enregistré que Mme Michu a employé son aspirateur le lundi à 10 h, le jeudi à 11 h, etc...

Cela ne présage rien de bon pour la vie privée si ce fabricant se mettait à fabriquer des voitures, mais c'est pourtant ce qu'il va faire. La rumeur couvait depuis des mois, elle n'en est plus une puisque James Dyson a annoncé officiellement qu'il se lançait dans la production d'automobiles électriques. C'est un énorme challenge, pour lequel il a prévu d'investir quelques 2,3 milliards d'euros. Avec pareil budget, on ne doute qu'il arrivera à quelque résultat, mais que ce ne sera pas une partie de plaisir, puisque l'entreprise se lancer sur un terrain qui lui est inconnu.

On ne niera pas que James Dyson soit un grand industriel, mais la fabrication d'une voiture de 1500 kg n'a rien à voir avec celle d'un aspirateur de 10 kg. Et quand un aspirateur est presque tout en plastique, une auto a besoin d'un chassis métallique. Dyson a donc beaucoup à apprendre, mais il y a tout de même des choses qu'il connait bien, ce sont les batteries et les moteurs électriques. Le fabricant anglais vend en effet depuis des années des aspirateurs sans fil, rechargeables quand ils sont rangés dans le placard. Dyson possède même son propre laboratoire de batteries, et il aurait maitrisé une nouvelle technologie de batteries, à cellules sèches, solides, plus résistantes et plus légères que les lithium-ion que tout le monde utilise. Mais il n'y a de cela encore aucune certitude, et il faudra attendre 2020/2021 pour voir la voiture. La seule chose sûre pour l'heure étant que comme tous les produits Dyson, la nouvelle auto aura un design original.

Rubrique(s) et mot(s)-clé : autres-marques-artisans ; voiture-electrique



Dernières actualités de l'écologie automobile :


16-12-2017 — Quand Mercedes investit... En France — A Sophia Antipolis.

15-12-2017 — Toutes les Mini électriques : pas pour tout de suite — La technologie ne le permet pas encore.

15-12-2017 — Hydrogène et batteries : Toyota accélère — Avec Panasonic, contre Tesla.

14-12-2017 — Renault Zoé Star Wars, la force est avec elle — La discrétion aussi.

14-12-2017 — Fiat Punto : 0 étoiles, la honte de l'industrie — La gestion de M.Marchionne.

13-12-2017 — Porsche hybrides : comment la fiscalité change les goûts des clients — Plus que le constructeur l'attendait.

12-12-2017 — EDF reconnait que le solaire coûte moins cher que le nucléaire** — Mais ne change rien dans l'immédiat.

11-12-2017 — Réalité augmentée chez Mercedes : utile ou gadget ? — Ask Mercedes.

10-12-2017 — FastCharge : la recherche pour des recharges ultra-rapides à 450 kW — Pour automobilistes exigeants.

10-12-2017 — Une personne qui aime vraiment beaucoup les Toyota hybrides — Une Prius c et rien d'autre.

09-12-2017 — Un nouveau 4 cylindres turbo-essence Renault — Plus de 200 Nm de couple au litre !

08-12-2017 — La Tesla Model 3 homologuée avec une consommation de 16,8 kWh/100 km — 499 km d'autonomie.

07-12-2017 — Peugeot et Beneteau font un bateau — Sea Drive Concept.

07-12-2017 — Peugeot EU-Live : une toute petite hybride rechargeable — Plutôt un quadricycle.

Rechercher sur ce site

Recherche personnalisée