Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF

Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

17 années d'expériences pour vous informer.

Renault a confirmé la Kwid électrique pour la Chine

Mer 29/11/2017   —   Mais pas seulement.
Renault KwidOn le savait depuis longtemps, Renault travaille à une voiture électrique très abordable pour la Chine. Le gouvernement de ce pays a fixé des objectifs très ambitieux pour développer l'électro-mobilité, et les ventes ont d'ailleurs déjà bien décollé, mais Renault-Nissan n'a pas encore pu en profiter. Les Leaf et Zoé sont trop chères et trop sophistiquées pour ce marché. Il faut faire moins cher, ce sera avec une Kwid électrique.

La Renault Kwid est inconnue en Europe, c'est l'Inde qui est aujourd'hui son premier marché. La version de base y est affichée à un prix remarquablement bas : 3500 €. Mais comme on s'en doute un peu, on n'a pas grand chose pour ce prix là. Pas d'air conditionné, pas de direction assistée, pas de vitres électriques, pas de boite à gants... C'est du basique de chez Sam Suffit, et les performances sont mauvaises, avec un moteur 3 cylindres de 0,8 litres, sans turbo, de 54 ch. Et les normes de sécurité étant différentes en Inde, il n'y a pas plus d'airbag que d'ESP.

Les ingénieurs Renault ont développé une chaine de traction électrique pour cette auto, elle est en premier lieu destinée au marché chinois. Mais bien sûr, une fois la production lancée, il n'y a pas d'obstacle à ce que l'auto soit aussi disponible sur d'autres marchés, comme l'Inde, ou d'autres marchés émergents. Mais on sera beaucoup moins affirmatif quand à une éventuelle exportation de cette Kwid électrique vers les marchés européens, où les attentes des automobilistes sont élevées.

Renault n'a encore dévoilé aucune caractéristique de sa future Kwid électrique. On ne sait ni puissance, ni autonomie, ni prix, mais... L'auto est bien confirmée. Elle arrive !

Rubrique(s) et mot(s)-clé : Renault-ZE ; voiture-electrique







Dernières actualités de l'écologie automobile :


24-02-2019 — BMW et Daimler s'associent dans les services de mobilité — Une méga-application qui fait peur.

23-02-2019 — Volvo présente ses hybrides light — Après les hybrides rechargeables.

23-02-2019 — Formentor : la première Cupra originale est hybride rechargeable — Sous la forme d'un concept.

22-02-2019 — La 508 hybride par Peugeot Sport — Le lion fait saliver.

22-02-2019 — 500 taxis Toyota à hydrogène de plus à Paris — Quand Paris devient leader.

21-02-2019 — L'énorme challenge de la réduction des émissions des poids lourds — En Europe.

20-02-2019 — Avec l'Ami One, Citroën rend un drôle d'hommage à son créateur — Où est le progrès ?

19-02-2019 — Avec son Kuga Flexifuel, Ford relance l'E85 en France — Moins cher et moins polluant.

17-02-2019 — Mercedes cède à la mode des écrans tactiles géants — Pour le meilleur et pour le pire.

16-02-2019 — Les motards, ces voyous du réchauffement climatique — Statistiques 2018.

15-02-2019 — Un premier chargeur DBT Ultra sur la voirie en France — A Montrouge.

15-02-2019 — Macron annonce la construction de 2 usines de batteries — Pour doper l'électrique.

14-02-2019 — Rétromobile, un succès qui fait plaisir — Et réfléchir.

14-02-2019 — Taxe carbone : matraquer les pauvres plutôt que les riches — 86 députés anti-peuple.