Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

Après Audi, Peugeot au Mans lui aussi

Sam 17/06/2006   —   Nous voudrions tous nous réjouir de la volonté d'innovation de Peugeot, qui ose aller aux 24 Heures du Mans avec une voiture à moteur diesel, mais le constructeur français ne fait que suivre Audi. Sauf si...
A peine quelques dizaines d'heures avant le départ de la course où Audi pourrait faire entrer le moteur diesel dans l'histoire (une Audi R10 TDI partira en pôle-position), Peugeot dévoile son programme pour mettre au point le moteur, et la voiture, avec laquelle laquelle la marque au lion projette de remporter les 24 Heures du Mans 2007. Le moteur est un V12 de 5.5 litres, angle du V de 100°, au lieu de l'habituel angle de 60°, au prétexte qu'il fallait faire un moteur de faible hauteur (ils auraient pu faire 120° alors), puissance prévue supérieure à 700 ch, avec un couple de plus de 1200 Nm. Mais attention, ces chiffres, supérieurs à ceux de l'Audi R10 TDI, sont des objectifs, car à ce jour le moteur n'est pas encore passé au banc..

Il faudra ettendre la rentrée pour cela, après qu'une maquette de la future voiture de course, la 908, ait été présentée au salon de l'auto de Paris. La voiture est bien évidemment équipée de filtres à particules (FAP), et il y en a deux, comme sur l'Audi R10. Mais là où le constructeur français se distingue, c'est que les FAPs de la 908 possèdent un numéro de série (1.195.520 et 1.195.521), qui correspond au nombre de Peugeot équipés d'un FAP que le constructeur a déjà vendu. Et Peugeot fait nettement mieux qu'Audi sur ce plan... Mais ce n'est pas la course, et on peut alors s'attendre à des 24 Heures du Mans 2007 hyper passionnantes, à condition qu'Audi ne gagne pas cette année. Car si Audi gagne, la marque allemande sera toute auréolée du prestige d'avoir été la première à faire triompher un diesel au Mans, et elle pourra se retirer la tête haute, et ne pas revenir en 2007. Alors que si l'allemand ne gagne pas, il serait impossible d'abandoner sur un échec, et tout Audi reviendrait en 2007, le couteau entre les dents pour empêcher le HDI de réussir là où le TDI a échoué.

Le diesel va t'il gagner dés cette année ? Dans cette hypothèse, Audi remettra t-il sa réussite en jeu l'année prochaine pour affronter Peugeot ? Mais qui a dit que les diesels n'étaient pas intéressants en course ?

Rubrique(s) et mot(s)-clé : Peugeot ; essence-diesel