Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

17 années d'expériences pour vous informer.

OUI, OUI, OUI à la smart électrique

Jeu 13/07/2006   —   On n'y croyait plus, mais la version électrique de la smart arrive. Et ce n'est pas une conversion, on se la procurera chez le concessionnaire officiel. Mais pas en France.
La smart aurait dû être électrique dés le départ. C'est ce que son concepteur, Nicolas Hayek, voulait. Mais après qu'il eût cédé le projet, les choses n'évoluèrent pas comme on l'espérait, et avec des résultats commerciaux inférieurs aux prévisions pour les versions moteur à combustion, il ne pouvait plus être question de développer une motorisation alternative. Sauf qu'au salon de Francfort en septembre 2001, une petite entreprise anglaise, Zytek, présentait un prototype de smart convertie à la traction électrique. Les années passèrent sans que beaucoup de choses n'évoluent, on revit la smart électrique ici et là, ci-contre à Monaco en avril 2005, et enfin, au printemps 2006, la production d'une petite série est décidée.

Cette voiture aura sa première officielle, comme voiture de série, puisque les modèles vus auparavant étaient des prototypes, au salon de Londres le 20 juillet. L'auto est une pure électrique. Pas de pile à combustible, et pas non plus de système hybride, c'est inutile pour un véhicule à vocation urbaine comme une smart Fortwo. Avec un moteur électrique de 30 kW (41 ch), cette smart électrique monte à 110 km/h, avec une autonomie qui peut aller jusqu'à 115 km. Il est prévu une série de 200 exemplaires, avec un groupe propulseur fabriqué, et mis en place par Zytek, sur son site de Fradley, (Royaume-Uni). Cependant, la voiture sera uniquement disponible en Angleterre. C'est une première mauvaise nouvelle, et la seconde est que les particuliers ne pourront pas l'acheter. Les smart électriques seront uniquement disponibles en location, aux sociétés, comme véhicule professionnel.

Mais depuis le temps qu'on rêvait de smart électriques, sans avoir rien de concret à se mettre sous la dent, c'est déjà une nouvelle formidable que 200 de ces autos vont rouler de l'autre côté de la Manche ! Ce sera à partir de novembre, et si le succès est là, on pourra rêver d'une smart Fortwo seconde génération (attendue en mars prochain) en version électrique, pour tous, partout en Europe. Ce serait le véhicule urbain idéal.

Rubrique(s) et mot(s)-clé : Smart ; voiture-electrique