Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

17 années d'expériences pour vous informer.

Les clients de la Smart Fortwo électrique

Sam 22/07/2006   —   Nous annoncions la production de la Smart électrique, en 200 exemplaires, elle est visible au salon de Londres, et on connait ceux qui auront la chance de la conduire.
Le mot-clé est neutre, et c'est l'objectif de DaimlerChrysler que de réaliser une voiture parfaitement neutre du point de vue des émissions de dioxide de carbone (CO2). L'idée est belle, simple, mais la concrétiser est complexe, car elle suppose de connaitre avec exactitude les multiples rejets de CO2, émis lors des différentes étapes de production de l'auto. Surtout que pour compliquer les choses, la smart Fortwo est construite en France, en Moselle, et que la conversion à la traction électrique est réalisée en Angleterre, un peu au Nord de Birmingham. Ce qui obligera DaimlerChrysler à réaliser des actions dans les deux pays pour être juste. Le constructeur se donne alors jusqu'à novembre 2006, soit le moment de la première livraison, pour mettre au point son programme d'annulation des émissions de CO2 de la smart électrique.

Pour la suite, et notamment le conseil aux clients, DaimlerChrysler aura le soutien et l'assistance du Cenex, et les premiers clients ont été annoncés lors du salon de Londres. Knight Frank, la chaine d'agences immobilières, aura 10 voitures, mais c'est le seul client pour lequel le nombre des voitures commandées est connu. Les autres premiers clients sont Lloydspharmacy, Refurb-A-Sash, et CityCarClub, le loueur de voitures à l'heure, qui pourrait en prendre beaucoup. Mais DaimlerChrysler discute aussi avec plusieurs collectivités locales, il y en aura bien une qui se laissera séduire par une auto zéro pollution à l'utilisation, idem une compagnie d'électricité... Au salon d'ailleurs, on a vu la filiale anglaise du premier fournisseur français associé à Smart sur le stand, il serait étonnant que cette association n'ait pas une suite avec la fourniture d'une ou plusieurs voitures. Et si EDF proposait à DaimlerChrysler d'en commander plusieurs centaines pour ses besoins en France ? Avec une grosse commande à la clé, Smart serait logiquement amené à commercialiser la voiture dans le pays.

Rubrique(s) et mot(s)-clé : Smart ; voiture-electrique